in ,

La technologie ScreenX débarque au Kinepolis

La technologie ScreenX débarque à Saint-Julien-lès-Metz (Crédits photo : Kinepolis)

Le cinéma multiplexe Kinepolis de Saint-Julien-lès-Metz a dernièrement équipé sa salle numéro 9, dotée de 190 places, de la technologie sud-coréenne ScreenX. Une première dans l’Est de la France qui permet de vivre le film projeté de manière encore plus immersive.

Innover pour que le cinéma devienne une expérience plus ultime et plus chère aussi. Après avoir lancé en 2014 le Laser ULTRA avec quatre projecteurs laser et 64 enceintes immersives qui combine une lumière éclatante à un son multidimensionnel Dolby Atmo, puis le High Frame Rate 3D qui envoie soixante images par seconde en trois dimensions, Kinepolis projette désormais depuis fin décembre des films à 270° à Saint-Julien-lès-Metz. La surface de projection est augmentée de 146 mètres carrés sur les côtés. Les images latérales additionnelles permettent ainsi aux spectateurs de vivre une expérience cinématographique immersive. Plusieurs dizaines de milliers d’euros ont été investis pour équiper la salle de cette nouvelle technologie, changer les tentures et les haut-parleurs et ajouter quatre projecteurs sur les côtés.

Seuls cinq autres salles en France disposent de la technologie ScreenX à Paris, à Marseille et à Lomme dans le Nord. Si certains y perçoivent déjà une nouvelle révolution après la démocratisation de la 3D, avec laquelle elle n’est pourtant pas compatible, il faut savoir que tous les films ne s’y prêtent pas. Pour ceux qui peuvent en bénéficier, elle n’est utilisée que pendant près d’un tier du film, lors des scènes pour lesquelles elle offre une vraie valeur ajoutée immersive, telles que les courses-poursuites, les concerts ou les sorties dans l’espace par exemple.

Avec la technologie ScreenX, Kinepolis entend répondre au multiplexe Gaumont d’Amnéville-les-Thermes qui propose quant à lui le 4DX avec des fauteuils qui bougent pour suivre le rythme de l’action et différents équipements destinés à procurer davantage de sensations aux spectateurs (souffle d’air, lumières, fumées ou gouttes d’eau). Pour vivre ces expériences, il faudra ajouter trois euros de plus par séance au Kinepolis et huit euros de plus au Gaumont.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

hydrogene

Inauguration d’une station hydrogène à Audun-le Roman

Programme ARCA

Tournage de Programme ARCA au Fort aux Fresques d’Hestroff