in , , , , ,

Installation du Digital Lab d’ArcelorMittal dans les anciens Grand Bureaux d’Uckange

Les Grands Bureaux et le haut-fourneau U4 à Uckange (Crédits photo : ArcelorMittal)

Après celui de Dunkerque en juillet 2021, ArcelorMittal a dernièrement inauguré son second Digital Lab dans les Grands Bureaux de Lorfonte, l’ancienne usine sidérurgique d’Uckange fermée en 1991.

Situés à cent mètres à peine de l’impressionnant haut-fourneau U4, ces fameux Grands Bureaux, qui abritaient autrefois la direction du site sidérurgique, ont ainsi été complètement réhabilités à travers un investissement de 4,7 millions d’euros. C’est ici que se déploie sur 2 000 mètres carrés le nouveau Digital Lab d’ArcelorMittal consacré à la recherche numérique et plus particulièrement dans les domaines du big data, de la maintenance 4.0 et de l’intelligence artificielle. En plein cœur de la Vallée de la Fensch, la structure se veut être à la fois un centre de développement, un laboratoire d’idées et un centre de formation. Ce dernier, baptisé Digital Academy, a été conçu aussi bien pour les salariés du groupe ArcelorMittal que pour des entreprises partenaires. Des étudiants de l’Université de Lorraine et de prestigieuses écoles d’ingénieurs devraient également y être accueillis.

Grands Bureaux
Détail de la façade des Grands Bureaux de l’ancienne usine Lorfonte à Uckange (Crédits photo : ArcelorMittal)

L’idée pour le géant de l’acier est aussi bien d’être plus attractif que de travailler sur des projets de développement digitaux en partenariat avec d’autres entreprises, des start-ups, des écoles et des universités. Plusieurs projets ont d’ailleurs déjà été lancés, à l’image des lunettes à réalité augmentée pour réaliser des expertises à distance, du déploiement de drones pour inspecter les infrastructures de production, de la manipulation de robots à distance ou encore du recours à l’intelligence artificielle pour améliorer le contrôle qualité. Grâce au Digital Lab d’Uckange, ArcelorMittal entend par ailleurs optimiser la performance de ses outils et réduire sa consommation énergétique. A noter enfin qu’aucun nouvel emploi direct n’a été créé sur le site.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Koch Méca

Liquidation de Koch Méca à Sarreguemines

Atelier 1904

Ouverture de L’Atelier 1904 au Parc Explor Wendel de Petite-Rosselle