in , ,

Blossom Spaces ou le nouveau centre d’affaires et de services de Boulay-Moselle

Le centre d'affaires et de services Blossom Spaces à Boulay-Moselle (Crédits photo : Jean-Marie MATHE pour le Groupe BLE Lorraine)

Hôtel d’entreprises ou pépinière d’entreprises ? En tout cas, le centre d’affaires et de services, Blossom Spaces, va révolutionner le paysage économique de Boulay. Ses 4 500 mètres carrés de bureaux commencent à accueillir leurs premiers locataires avec un objectif de création de 120 emplois.

L’ancien siège de l’entreprise Muller revit. L’imposant bâtiment de quatre étages marque l’entrée de Boulay en venant de Metz. Construit en 1979, il était donc le siège social de Muller TP jusqu’en 2003. Mais l’entreprise boulageoise des frères Muller, créée en 1928, devenue le quatrième terrassier français avec près de mille salariés, a déposé le bilan fin 2002. Depuis plus de dix ans, André Boucher, président de la CCHPB (Communauté de Communes de la Houve et du Pays Boulageois) rêvait de transformer ce bâtiment surdimensionné, vide depuis plus de quinze ans, en hôtel d’entreprises. Le bâtiment rénové a fière allure, blotti dans son écrin de verdure : 4 500 mètres carrés de bureaux, seize hectares de terrain et cent hectares de réserve foncière. Après presque deux décennies au repos forcé, il ne demandait qu’à revivre. C’est chose faite. L’ancien siège de Muller TP devient Blossom Spaces, un centre d’affaires et de services.

« Espace de floraison »

C’est la traduction de « Blossom Spaces », l’endroit où tout peut prendre naissance. « Blossom » étant la signature du projet porté par la Foncière Commerciale, société de la famille Mayer, commerçants reconnus sur la place de Metz. L’esprit d’entreprendre est inscrit dans les gênes d’Anaël Mayer, la cinquantaine au rire et au dynamisme communicatifs. La directrice du développement à Loisirama y a rejoint son frère Laurent. Associés à Marc Cerf, un ancien Boulageois, ils ont acquis le siège de Muller TP début 2020, pour un euro symbolique et la prise en charge des travaux.  Le projet de reconversion était déjà dans les tuyaux depuis l’été 2019. « On ne s’ennuie pas chez les Mayer puisqu’on mène plusieurs projets de front : « La Rotonde » à Moulins-lès-Metz et donc Blossom à Boulay. C’est une première expérience de centre d’affaires. Un très beau projet. J’adore ce que je fais et j’ai un immense plaisir à le faire », avoue Anaël qui ne connaissait pas Boulay sauf pour ses macarons et ajoute : « J’ai toutes les raisons d’être optimiste. Il est sublime ce bâtiment repeint en noir. Dans ces bureaux réhabilités, ce centre d’affaires et de services sera aussi un lieu de convivialité et de partage ».

Les dix premiers locataires

250 mètres carrés de bureaux ont déjà été aménagés au premier niveau. La première société à s’y être installée le 1er mars a été Boréas, une entreprise allemande de construction d’éoliennes. Le Covid-19 a ensuite bloqué la recherche de locataires. D’ici à la fin de l’année, soixante emplois auront été créés par la douzaine de sociétés présentes. L’objectif étant d’une cinquantaine à terme et 120 emplois à la clé, dans l’attente de réhabilitation des niveaux 2, 3 et 4. Sont déjà dans la place : le Club Athlétique de Boulay, EDE Ingénierie, un cabinet d’ingénierie pluridisciplinaire, Axia Intérim et ESVIC (chaînes neige automatiques pour poids lourds) et un expert-comptable. Auxquels il faut ajouter Fluvial.IS, conseil en aménagement et en restauration de cours d’eau, SFM (Société Fiduciaire Mosellane, créée en 1967) et FM Passion, une entreprise de construction et service aux bâtiments.

Trois atouts à un quart d’heure de Metz

Aux dires d’Anaël Mayer, les trois atouts de Blossom sont le prix, cinquante euros par mètre carré par an, le cadre, « on voit du vert partout », dit-elle, et les services. Parmi ces derniers, le bâtiment regroupe des lieux de convivialité une cuisine toute équipée, des salles high-techs pour séminaires avec visio, une salle de conférence, des espaces détente et un service de conciergerie moderne. Tout le personnel du centre pourra aussi profiter, tout comme le public, des bienfaits d’un club de sport, My Fitness Team, installé sur les 500 mètres carrés du sous-sol, dont l’ouverture est retardée à cause du reconfinement. « Il s’agit d’avoir un lieu où il est agréable de travailler », conclut Anaël. Voilà avec Blossom, un nouvel outil de développement à seulement quinze minutes de Metz.

Contact : 06 07 24 03 20

Rédigé par Jean-Marie MATHE

Passionné de médias et correspondant local en Pays Boulageois pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

automne

Poème d’automne en Lorraine

Ban Saint Jean

Le site historique du Ban-Saint-Jean menacé par des éoliennes