in , ,

Manger dans des kotas finlandais à Bannstein en Lorraine

Intérieur d'un des kotas finlandais dans lequel vous pouvez déjeuner en famille ou entre amis (Crédits photo : La Petite Suisse)

En quête de dépaysement entre amis ou en famille ? Depuis quelques années, il est possible de déjeuner et de dîner dans de véritables kotas finlandais au restaurant La Petite Suisse situé à Bannstein, commune d’Eguelshardt, dans le Bitscherland. De quoi sortir des sentiers battus et passer un bon moment de convivialité dans un cadre insolite !

En 2017, Yannick Suss a décidé de reprendre l’établissement, l’un des plus anciens et des plus emblématiques du Bitscherland. Il a progressivement investi près de 100 000 euros pour rénover La Petite Suisse, agrandir la terrasse qui dispose désormais d’une quarantaine de couverts, et se démarquer en installant en 2019 sur cette même terrasse un premier kota finlandais qui peut accueillir entre six et douze personnes autour d’une fondue, d’une raclette ou encore d’une pierrade. Kota signifie « abris de chasse » en langues sames. Les Samis, peuple autochtone de Laponie, se retrouvent en communauté dans ce type de chalets de forme hexagonale, fabriqués en demi-rondins de bois brut, pour manger et dormir en toute intimité autour du feu situé au centre de l’habitation. Les kotas s’inspirent des goahtis en toile qui sont des tipis utilisés par les Samis. Abris multifonction qui peuvent aussi bien servir de refuges contre le froid, les loups ou les ours errants, les kotas sont parfois aussi utilisés en tant que fumoirs à poissons.

Depuis quelques semaines, après une première expérience concluante, de nouveaux kotas finlandais ont été installés sur la terrasse de La Petite Suisse pour cet hiver. Cet aménagement s’inscrit dans le cadre d’un nouvel investissement de 40 000 euros de Yannick Suss pour poursuivre la rénovation de son restaurant. La façade, l’isolation, l’escalier intérieur, l’éclairage, l’entrée et les sanitaires ont ainsi été refaits. A noter enfin La Petite Suisse emploie sept personnes.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

carte

Des cartes anciennes en Lorraine

Musée de l'Image

Histoire de l’Imagerie d’Epinal