in

Trois listes en lice pour les élections municipales à Boulay

Les trois têtes de liste aux élections municipales 2020 à Boulay-Moselle : de gauche à droite André Boucher, Houcine Maataoui et Gérard Vuillaume (Crédits photo : Jean-Marie MATHE pour le Groupe BLE Lorraine)

D’ici au 15 mars, trois listes, une première depuis 1983, vont s’affronter à Boulay-Moselle. Toutes sans étiquette. Le choix se fera entre continuité, extrêmes et nouveauté. Le combat s’annonce tendu. Les petites phrases assassines ne manqueront pas d’attiser les débats.

Avec « Ensemble pour Boulay », André Boucher, 72 ans, est candidat à sa propre succession pour un troisième et dernier mandat. « Je suis de plus en plus motivé. Aucun regret ni moment de doute en douze ans. Je suis fier de mon bilan », nous dit celui qui rêve de fêter ses cinquante années de maire en 2021. Et d’ajouter fièrement : « Comme Vice-président du département et Conseiller régional, j’ai ramené douze millions d’euros de subventions. Tous mes dossiers sont subventionnés à 70-80 %. Sans cela, Boulay n’en serait pas là et les impôts auraient explosés. Et, vu tous mes projets à venir, je ne pouvais pas laisser tomber les Boulageois. ». Avec une liste renouvelée et rajeunie, il fixe deux priorités : réaménager et redynamiser le centre-ville en obtenant le label « Cœur de ville » et ses aides financières. Et, surtout, pour l’avenir de la commune, favoriser l’emploi et le développement économique en accueillant de nouvelles entreprises.

Ingénieur achat depuis douze ans, arbitre de foot, Meusien d’origine, habitant Boulay depuis trois ans, Houcine Maataoui, 33 ans, deux enfants, mène la liste « Tous solidaires et prioritaires ». 39 ans de moyenne d’âge, des Boulageois anciens et nouveaux, une équipe aux origines multiples et aux idées et aux métiers différents qui reflète les aspirations des habitants au « mieux être ». Prioritairement pour les « oubliés » de la ville, son slogan « Boulay autrement » résume le projet citoyen : ordures ménagères, pédibus et transition écologique. Les 29 de cette liste citoyenne, où se côtoient les Marie, Soroya, Eric, Houcine, Carole, Adem et d’autres comptent incarner l’alternative avec le désir de renouveler la démocratie locale. C’est pour cela qu’ils souhaitent vivement un débat démocratique et transparent à trois.

Malgré une forte abstention, le Rassemblement National (RN) a obtenu à Boulay entre 38 et 53 % des voix lors des quatre dernières grandes consultations. Le Thionvillois, Gérard Vuillaume, 63 ans, profite de cette dynamique pour se présenter. Ce sera la quatrième fois que cet ancien agent de la DDE (Direction Départementale de l’Equipement) ayant travaillé quinze ans à Boulay affronte le suffrage universel : deux fois aux municipales à Thionville (2014 et 2015) et aux élections départementales dans le canton de Boulay en 2015, dépassant les 40 %. FN pur et dur depuis les années 1970, il dirige une liste bizarrement sans étiquette intitulée « Agir pour demain ». « Je ne veux pas imposer mes idées et mon parti à mes colistiers et les mettre dans l’embarras », indique-t-il tout en répétant plusieurs fois, « je ne suis pas raciste ». Constituée de néophytes, de 21 à 75 ans, de différentes sensibilités politiques, Boulageois d’origine et nouveaux arrivants, le programme de cette liste hétéroclite se résume aux thèmes fétiches du RN : propreté de la ville, sécurité accrue, solidarité avec les personnes âgées, création de comités de quartiers, fin du favoritisme et, en plus, priorité à l’environnement pour l’un des six adjoints. « Je me considère Boulageois puisque j’y paie déjà des taxes. J’y viens pour remettre de l’ordre dans la maison », explique-t-il en ajoutant : « Les promesses, chez moi, cela n’existe pas. Si je ne peux pas, je ne fais pas. En tous cas, je ne ferai qu’un mandat ».

Rédigé par Jean-Marie MATHE

Passionné de médias et correspondant local en Pays Boulageois pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

5 points
Upvote Downvote

4 Commentaires

Répondre
  1. En complément de l’article ci-dessus :

    La liste « AGIR POUR DEMAIN » a jeté l’éponge.
    Les membres de cette liste « sans étiquette » mais en fait « RN » (sa tête de liste est encartée « FN » depuis les années 70) n’ont pas apprécié le contenu de l’article et 6 femmes et 6 hommesl’ ont désertée
    « Impossible de trouver des remplaçants », je cite; et, en plus, leur page Facebook a été piratée!
    Il n’y a donc plus que 2 listes aux Municipales de Boulay.
    Jean-Marie Mathé, l’auteur de l’article.

  2. Suite au précédent post :

    « Le RN s’en va et revient »…Après avoir jeté l’éponge, la liste « Agir pour demain » repart au combat : après la fuite de nombre de colistiers, Gérard Vuillaume, tête de liste, a trouvé miraculeusement des volontaires pour repartir au feu
    Donc, 3 listes à Boulay : le choix se fera entre continuité (A.Boucher), extrêmes (G.Vuillaume) et nouveauté (H.Maataoui).

  3. Comme pour tout dans la vie, le temps est grandement venu pour le maire sortant de prendre sa retraite. J’ai eu une fois besoin de monsieur Boucher qui comme tout politique qui se respecte a su dire oui mais n’a rien fait.

  4. Maire sortant de Boulay-Moselle, André Boucher a été réélu pour un troisième mandat dès le premier tour des élections municipales avec 74,36 % des voix, son meilleur score jamais réalisé, et un taux d’abstention de 42,97 % lié à la pandémie de nouveau coronavirus Covid-19. Ses deux adversaires, Gérard Vuillaume et Houcine Maataoui, ont respectivement recueilli 12,97 % et 12,67 % des suffrages. Le nouveau conseil municipal compte désormais 26 élus de la liste d’André Boucher, deux de la liste de Gérard Vuillaume et une de la liste d’Houcine Maataoui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vitrail Haras Sarralbe

Le Haras de Sarralbe sous le Duc de Lorraine Léopold Ier

Veronique Odrian Aveyron

De la Moselle à l’Aveyron sans frontière