in

Fermeture définitive de Kiabi au centre-ville de Metz

Kiani a définitivement baissé le rideau au centre-ville de Metz (Crédits photo : Google Street View)

Installée Rue du Petit Paris sur le plateau piétonnier messin depuis 1983, l’enseigne Kiabi a définitivement baissé le rideau. Le jour-même du déconfinement. Un jour de pluie et de vent.

La décision, qui avait été annoncée en mai 2019, s’est donc concrétisée. Les 22 salariés du centre-ville seront reclassés dans les magasins d’Actisud et de Semécourt situés dans des zones commerciales en périphérie de Metz. Une nouvelle destinée doit à présent être trouvée pour les 3 000 mètres carrés de surfaces de vente et les mille mètres carrés de réserves en sous-sol du cœur de ville.

Après C & A en février dernier, la fermeture définitive de Kiabi, spécialisé lui-aussi dans les vêtements et la mode à petits prix, constitue une énième mauvaise nouvelle pour l’attractivité commerciale du centre-ville de Metz. Celui-ci semble tenter malgré-tout un repositionnement, certes naissant, mais intéressant, vers le plus haut de gamme et l’artisanal, voire le local.

Rappelons que Kiabi avait pourtant misé sur le centre-ville de Metz en 2017 en réaménagement complètement son espace à travers sa foncière Etixia, propriétaire des murs du magasin. La surface de vente de l’enseigne avait ainsi été réduite pour être louée au restaurant italien Vapiano et à Flyer Tiger, boutique danoise spécialisée dans les bibelots. La stratégie de Kiabi reposait également sur une approche renouvelée de son expérience shopping à travers le click and collect. Pas assez rentable, elle n’a malheureusement pas porté ses fruits à Metz.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

3 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hattonchâtel

Hattonchâtel, balcon au-dessus de la Woëvre

bibliotheque Saint-Mihiel

Merveilles de la Bibliothèque de Saint-Mihiel