in , ,

Fermeture du C&A au centre-ville de Metz

Crédits photo : Google Street View

C&A a dernièrement confirmé la fermeture de son magasin historique de Metz installé Rue Serpenoise, en raison de résultats commerciaux insuffisants. Aucune date n’a été pour le moment communiquée. Propriétaire de ce bâtiment chargé d’histoire via la foncière Redevco, l’enseigne va devoir trouver un repreneur pour ce bail.

La fermeture du magasin de Metz résulte de l’ouverture récente de deux nouveaux établissements en périphérie, sur la zone d’Auchan Fèves-Semécourt et au centre commercial Waves à Moulins-lès-Metz, où les loyers sont moins onéreux qu’au centre-ville de Metz et les parkings spacieux et gratuits.

Les 18 salariés du site messin se verront proposer un reclassement dans l’un des magasins C&A de la région.

Rappelons que C&A s’est installé dans la Rue Serpenoise le 31 août 1977. En 2005, des travaux de rénovation avaient été entrepris, afin de redonner à la façade Art déco son cachet architectural, avec notamment ses fenêtres en trompe-l’œil.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

3 Commentaires

Répondre
  1. Le magasin C&A du centre-ville de Metz, qui devait fermer en juillet, est finalement maintenu. Cette décision stratégique a été prise le 1er décembre dernier lors du Comité Central d’Entreprise. Le groupe C&A avait annoncé la fermeture du magasin historique de Metz en février après trente-neuf ans d’activité commerciale dans la Rue Serpenoise. C&A dispose d’autres boutiques en périphérie de Metz à Waves et à Semécourt. Mais la direction, emmenée par le nouveau directeur général, à savoir M. Tarek Hosni, a décidé de revoir la stratégie du groupe. Une excellente nouvelle pour la vingtaine de salariés du magasin de la Rue Serpenoise et le centre-ville de Metz !

  2. A l’époque, en août 1977, le magasin C&A de Metz était le onzième à ouvrir en France. Mais après 43 ans passés au milieu de la Rue Serpenoise, il a dernièrement baissé définitivement le rideau. Parmi les treize salariées qui restaient, six ont été licenciées ou ont bénéficié d’un congé de reclassement, et cinq ont été affectées à un autre magasin. Déjà menacée de fermeture en 2016, l’enseigne messine avait été sauvée de justesse. Pas cette fois. Tout comme treize autres magasins C&A en France.

    Rappelons que le bâtiment qui abritait l’enseigne présente une magnifique façade avec ses fenêtres en trompe-l’œil décorées de ferronneries à la Brandt réalisées par Keil et de très jolies mosaïques de style Art Déco en fronton conçues par Corbassière. L’ensemble a été restauré en 2005 pour redonner à la façade tout son cachet architectural.

  3. Trois mois à peine après la fermeture du magasin historique C&A qui était installée depuis 43 ans Rue Serpenoise à Metz, ce sont à présent les boutiques de Waves, de Fèves-Semécourt, de Longeville-lès-Saint-Avold et de Saint-Dié-des-Vosges qui devraient prochainement fermer leurs portes dans le cadre d’un second Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) qui concerne un total de trente magasins de l’enseigne en France. En Moselle, la fermeture du magasin de Waves est prévue le 9 août, celle de celui de Longeville-lès-Saint-Avold le 18 mai 2021 et celle de celui de Fèves-Semécourt le 8 novembre 2021. Neuf, six et sept salariées y sont respectivement employées. Certaines vendeuses du magasin de Metz y avaient d’ailleurs été reclassées. Elles devraient subir un second traumatisme social et économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choix des noms de l’ACAL : quel mépris pour la Lorraine !

Festival du Platt à Sarreguemines et à Forbach / Fescht von Platt in Saargemìnn un Fuerboch