in

Elections législatives 2017 : Le Parti Lorrain dégaine le premier dans les Vosges

Crédits photo : Parti Lorrain

Au cours d’une conférence de presse organisée samedi 15 octobre à la Brasserie du Commerce à Epinal, le Parti Lorrain (PL) a officiellement annoncé la future candidature de M. Camille Zeghmouli aux élections législatives de 2017 dans la première circonscription des Vosges. Il s’agit pour le moment du premier futur candidat connu, les partis traditionnels attendant les résultats des primaires pour les élections présidentielles.

Le parti fédéraliste a ainsi choisi d’investir son coordinateur départemental pour les Vosges. Adjoint à la Ville de Golbey et natif d’Epinal, Camille Zeghmouli, 51 ans, est connu et salué pour son combat contre les fermetures d’écoles et de collèges dans les Vosges. Le futur candidat à la députation souhaite « défendre les territoires éloignés des centres de décision » et « lutter contre la désertification et la paupérisation des Vosges ». « Les décisions doivent être prises dans le territoire par des personnes qui connaissent le terrain et les enjeux locaux et non de manière centralisée par des technocrates à Paris », rappelle Camille Zeghmouli accompagné de son président pour l’occasion. « En représentant les Vosges et la Lorraine pour proposer et voter des lois à l’assemblée nationale, je pourrai peser pour préserver l’héritage de Philippe Séguin. Epinal a déjà perdu la Chambre régionale des Comptes, il faut à présent se battre pour conserver le tribunal, le rectorat ou encore le centre des finances qui sont tous menacés par le Grand Est », poursuit le futur candidat. Avant de rappeler que « la légitimité » du Parti Lorrain, qui était le « seul à s’opposer au non-sens démocratique, géographique et économique du Grand Est », n’est plus à démontrer.

Rappelons que ce parti de proximité se définie de l’humanisme de Robert Schuman, père fondateur de l’Europe et autonomiste lorrain convaincu. Après sa participation aux élections régionales de décembre 2015 sur la liste « Non à l’ACAL, oui à nos région » (4,78 % des suffrages sur l’ensemble du Grand Est), il entend désormais s’inscrire durablement dans le paysage politique lorrain en présentant « avec humilité un projet solide et cohérent au service de l’intérêt général ». Lors de sa conférence de presse, le Parti Lorrain a enfin annoncé qu’il serait présent dans au moins la moitié des circonscriptions des Vosges.

Rédigé par Rédaction BLE Lorraine

La Rédaction du Groupe BLE Lorraine, premier média et think tank indépendant de Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découverte de la Grotte diaclase d’Audun-le-Tiche

Plombières-les-Bains : cité thermale au charme suranné