in ,

Fermeture définitive du Printemps Rue Serpenoise à Metz

Le Printemps a définitivement fermé ses portes Rue Serpenoise à Metz (Crédits photo : Google Street View)

C’est la fin d’une institution commerciale. 47 ans après avoir ouvert en fanfare, le magasin Printemps a définitivement tiré son rideau le samedi 16 octobre au soir à Metz.

Après les précédentes fermetures de C&A, Kiabi, Zara ou encore Celio, le centre-ville de Metz voit ainsi disparaître le dernier navire amiral de la Rue Serpenoise. Le magasin, d’une superficie de 6 000 mètres carrés étalés sur quatre niveaux, employait 110 salariés.

Ouvert en 1974, il a fait les frais, tout comme les magasins du Havre, de Strasbourg et de la Place d’Italie à Paris, de la nouvelle stratégie commerciale de la holding Divine Investment SA. Cette société d’investissements luxembourgeoise, détenue par des Qataris, est en effet propriétaire du Printemps depuis 2013. Alors que l’enseigne se porte bien avec un chiffre d’affaires d’1,8 milliard d’euros, qui devrait même atteindre 3,4 milliards d’euros à l’horizon 2030, un plan de relance a été initié pour assurer la pérennité des activités du Printemps à l’international, en particulier l’ouverture d’un grand magasin en 2022 à Doha, capitale du Qatar.

Il y a quelques jours encore, Metz était la seule ville de sa taille à accueillir à la fois les Galeries Lafayette et le Printemps.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rue du Sac

Sainte Marguerite et le dragon à Bar-le-Duc

Station P0

Lancement de la Station P0 sur le Campus du Saulcy à Metz