in , ,

Révolution gagnante des Food Place pour Thiriet

Thiriet a développé son concept de Food Place ces dernières années (Crédits photo : Maison Thiriet)

En combinant Food Courts nord-américains et marchés couverts traditionnels français, l’enseigne vosgienne a complètement révolutionné son secteur d’activité grâce à son concept de Food Place et à son système de retrait de commande dans des consignes réfrigérées.

Le test spinalien au Saut-le-Cerf a été concluant pour Thiriet puisque le chiffre d’affaire du magasin a augmenté de 30 % grâce à sa proximité avec les halles. Son concept de Food Place a donc été déployé pour la première fois en Lorraine et en France sur la zone Actisud, aux portes de Metz. C’est là sur un terrain de 13 700 mètres carrés le long de l’A 31 qu’un espace commercial alimentaire de 3 610 mètres carrés a été aménagé en lieu et place d’un ancien centre de livraison à domicile moyennant un investissement de trois millions d’euros. Un second Food Place a vu le jour dans la foulée à Heillecourt en périphérie de Nancy pour deux millions d’euros d’investissement supplémentaire. Thiriet entend en développer une quinzaine au total dans un premier temps. Une ambition chiffrée à près de trente millions d’euros. Il faut dire que ce concept de petites halles faciles d’accès implantées dans des zones commerciales en périphéries des grandes agglomérations et dotées de parkings gratuits est redoutablement efficace et séduisant.

L’idée est en effet de regrouper autour de magasins Thiriet existants ou à construire une série de commerces de proximité alimentaires qualitatifs. C’est un vrai marché couvert de centre-ville qui est ainsi reconstitué. Poissonniers, traiteurs, primeurs, boulangers, bouchers, fromagers, cavistes et autres vendeurs de produits bio louent chacun une cellule au groupe d’Eloyes. Le concept réside aussi dans le fait qu’il n’y a qu’un seul passage en caisse et que les clients naviguent facilement d’un commerçant à un autre. La provenance locale des produits constitue également un critère de sélection pour Thiriet qui peut ainsi continuer à proposer ses gammes de surgelés tout en surfant sur la tendance des magasins de producteurs.

L’enseigne a enfin aussi innové par son nouveau système de commandes sur internet et de retrait sur place 24 heures sur 24 grâce à des consignes réfrigérés connectées.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Un Commentaire

Répondre
  1. des magasins « BIO  » qui vendent, par ex., des tomates de toutes beauté, mais totalement insipides, voir infectes, idem pour des courgettes, etc …, et tout ça en pleine saison, genre nov, dec, janv, fevrier, etc, pire, les succulentes fraises, tjrs local du mois de mars bof…, je stop là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouveau Port Metz

Premier port céréalier fluvial de France à Metz

Butte de Mousson

Restauration de la chapelle du château de Mousson