in

Nouvelles fermetures de sites dans les finances publiques en Moselle

Après les fermetures début 2016 de la trésorerie de Rémilly et du cadastre de Hayange, ce sont à présent les trésoreries de Courcelles-Chaussy, Fénétrange et Albestroff qui seront supprimées le 1er janvier 2017. Et cela ne fait que commencer.

Les activités de Courcelles-Chaussy seront transférées à Metz et celles de Fénétrange à Sarrebourg. La partie recouvrement des impôts d’Albestroff rejoindra le pôle de Château-Salins, tandis que la gestion des collectivités locales sera affectée à la trésorerie de Dieuze à la mi-2017.

La Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) examine la situation de chaque bureau employant moins de cinq agents. Les trésoreries d’Algrange, d’Audun-le-Tiche, de Boulay-Moselle, de Grostenquin, de Hayange, de Rohrbach-lès-Bitche, de Sierck-les-Bains et de Vigy sont donc dans le viseur.

Par ailleurs, la direction régionale de Metz est transférée à Strasbourg. Le site de la Rue des Clercs est ainsi rétrogradé en simple direction départementale. Le Centre de Service Partagé (CSP) de Metz déménage quant à lui à Châlons-en-Champagne. Seul lot de consolation pour la cité mosellane : la création de quinze à vingt boxes d’accueil à une date non définie. La direction semble enfin avoir pris la mesure du sous-dimensionnement de l’accueil du public. Reste maintenant à savoir s’il y aura maintenant encore suffisamment d’agents à mettre dans les boxes …

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 Commentaires

Répondre
  1. A la suite d’une réorganisation de services, la trésorerie de Freyming-Merlebach, située Rue Raymond Poincaré, a définitivement fermé ses portes le 1er septembre 2021. La structure était en sursis depuis 2017. Les activités de la trésorerie de Freyming-Merlebach ont été transférées au centre des finances publiques de Saint-Avold.

  2. Trois nouvelles trésoreries viennent de fermer leurs portes en Moselle en cette fin d’année. Il s’agit de celles d’Algrange, dont la fermeture était déjà effective depuis janvier suite à des violences commises sur des agents, d’Audun-le-Tiche et de Boulay-Moselle. Les centres de Freyming-Merlebach et de Florange sont finalement encore maintenus. Si aucune nouvelle fermeture de bureau n’est programmée en 2019, 39 postes seront néanmoins supprimés l’année prochaine sur les 1 300 agents recensés dans le département. Selon les syndicats, seules les trésoreries les plus importantes seront à terme conservées, à savoir Metz, Diddenuewen (Thionville), Saint-Avold, Forbach et Sarreguemines, ainsi que Bitche car très excentrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un club pour rassembler les Juniors Entreprises de Lorraine

Metz : SESAMm prédit les fluctuations boursières grâce à son algorithme basé sur Twitter