in , ,

Metz : SESAMm prédit les fluctuations boursières grâce à son algorithme basé sur Twitter

A Metz, la start-up SESAMm est capable de prédire les spéculations de la bourse et d’en détecter les tendances grâce à son algorithme qui analyse le sentiment de la population américaine sur Twitter.

SESAMm a ainsi pu annoncer un jour à l’avance les répercussions engendrées par les baisses des bourses chinoises sur Wall Street. L’algorithme développé réussit ainsi à traduire le sentiment des utilisateurs de Twitter en performance financière en scrutant les mouvements de masse comme les peurs, les joies ou encore l’excitation et la frénésie générale qui peuvent avoir un impact macro-économique. Dans ce cadre, Twitter constitue un excellent indicateur pour déceler les sentiments trop intenses, annonciateurs d’une bulle ou d’un krach. Il faut dire que c’est la plateforme sociale la plus utilisée par les traders, qui y sont connectés en permanence.

SESAMm est une FinTech, c’est-à-dire une société de technologie financière qui utilise les modèles mathématiques dans le domaine de la finance. Elle a été créée à Metz par trois jeunes non Lorrains. Ces derniers ont été attirés par la ville en raison de sa proximité avec le Luxembourg, place financière incontournable en Europe, et par l’écosystème lorrain en général. Le Fonds numérique lorrain et la pépinière high-tech de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de la Moselle ont en effet apporté leur contribution.

A noter enfin que SESAMm a dernièrement décroché un contrat d’un million de dollars avec une société de Londres.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelles fermetures de sites dans les finances publiques en Moselle

Numérotation des rues : du système métrique d’Œting près de Forbach