970×90

Interview du Président Thomas Riboulet pour les dix ans du Groupe BLE Lorraine

Interview du Président Thomas Riboulet pour les dix ans du Groupe BLE Lorraine
Crédits Photo : le Groupe BLE Lorraine est devenu un média de référence selon son Président Thomas Riboulet (Groupe BLE Lorraine)

Le Groupe BLE Lorraine a fêté ses dix ans cette année. Dix ans au service de la Lorraine et des Lorrains pour défendre et promouvoir notre belle région. Le 29 septembre 2008 était en effet mis en ligne notre premier article sur ce qui est depuis devenu BLE Archives après le lancement de notre nouveau site internet en 2016. En 2018, le Groupe BLE Lorraine pèse près de 5 000 publications, 25 sites, des milliers de commentaires et environ 1,5 million de visiteurs chaque année. Retour sur ces dix ans passés avec Thomas Riboulet, Président du Groupe BLE Lorraine, qui nous esquisse également de quoi devraient être faits les dix prochains.

BLE Lorraine : Dix ans ce n’est pas anodin dans le domaine des médias et du numérique. Qu’en retenez-vous ? En quoi cette année 2018 est si particulière ?

Thomas Riboulet, Président du Groupe BLE Lorraine : « Permettez-moi tout d’abord, dans le cadre de notre anniversaire, de remercier et d’honorer d’un immense bravo tous nos bénévoles, membres, contributeurs, partenaires et fidèles lecteurs, sans qui cette magnifique aventure ne serait pas possible. Merci de leur confiance et de leur soutien. Je suis extrêmement fier du travail qui a été accompli. Je retiens aussi des moments inoubliables passés au Parc animalier de Sainte-Croix par exemple, ou encore sur les salons littéraires de Metz et de Nancy. Ces dix ans ont été pour moi riches de rencontres, mais aussi fruit de nombreuses réflexions et une source d’inépuisables expériences. J’ai le sentiment que nous avons contribué à réveiller la Lorraine, à la faire rayonner et à la faire (re)découvrir. Nous avons initié, avec d’autres, cet élan qui rend les Lorrains de plus en plus fiers de leur région.

En effet, cette année est très particulière pour nous car nous fêtons notre dixième anniversaire. Une date symbolique, certes, mais qui traduit également une certaine continuité, cohérence et longévité de notre projet. Nous devrions d’ailleurs battre notre record de fréquentation en 2018. Bien que le Groupe soit organisé sous forme associative sans but lucratif, c’est loin d’être évident de tenir et de perdurer dans l’univers très concurrentiel d’internet et du numérique, qui plus est pour un média. Nous devons sans cesse innover et nous renouveler, sans pour autant perdre de vue nos valeurs et notre mission au service de la Lorraine et des Lorrains. En l’espace de dix ans, le secteur du numérique et des médias a énormément évolué avec le développement des réseaux sociaux, de différents supports audiovisuels, les récentes déferlantes de fake news ou encore la prépondérance de l’immédiateté au détriment parfois de l’analyse de fond argumentée. Certains acteurs qui étaient très présents au moment de notre création ont ainsi complètement disparu. D’autres, plus controversés, ont également fermé ou ont changé de forme, tandis que nouveaux acteurs sont aussi apparus il y a quelques années. Le secteur évolue en permanence. Nous devons par conséquent nous y adapter pour survivre et continuer à progresser tout en recherchant de nouveaux talents et compétences. Rien n’est jamais acquis, même si je crois très sincèrement que nous sommes toujours restés un média reconnu pour sa qualité, sa fiabilité et sa liberté d’expression grâce à son côté think tank ou laboratoire d’idées et de réflexions. Ce n’est donc pas un hasard si des entreprises comme ArcelorMittal ou Demathieu Bard nous ont consultés dans le cadre de certains de leurs travaux, comme par exemple au sujet du Projet ULCOS (Ultra Low Carbon Dioxyde Steelmaking), ou que nous soyons sollicités par la presse nationale ou internationale pour donner notre avis sur l’actualité de notre région. Nous avons réussi à faire du Groupe BLE Lorraine un acteur incontournable et respecté en Lorraine. »

BLE Lorraine : Justement comment le Groupe a-t-il évolué depuis sa création ? Comment se porte-il aujourd’hui ?

TR : « Au blog initial se sont rajoutés progressivement de nouveaux sites et plateformes, à l’image par exemple des réseaux sociaux et professionnels ou encore de BLE Fondation ou de BLE Lorraine TV, créant ainsi de facto le Groupe BLE Lorraine. Les lancements du Groupe BLE Lorraine FC (GBL FC) en 2012, de notre nouveau site internet en mai 2016 puis de BLE Radio en avril 2017 dans le studio de Clouange marquent cela dit sans aucun doute les avancées les plus spectaculaires. Nous avons même eu une agence au Royaume-Uni de 2009 à 2016. Mais les changements les plus importants depuis la création du Groupe se sont en réalité produits dans la structuration et l’organisation de notre association de Droit Local. Nous sommes en effet passés d’un simple blog à un média à part entière capable de diffuser sur différents canaux de communication. Nous avons abandonné l’anonymat et renforcé notre style éditorial calqué sur le modèle du magazine britannique The Economist qui constitue une référence à nos yeux. Avec toujours l’idée d’apporter une information fiable et de qualité sous un angle original et interactif tout en étant fidèles à nos valeurs qui font la force de notre média : indépendance, passion et qualité. Association sans but lucratif, le Groupe BLE Lorraine est aujourd’hui animé par 75 bénévoles répartis partout en Lorraine et à l’étranger. Nous avons la chance d’avoir comme contributeurs des pointures dans leur domaine de compétences et sommes reconnus comme centre d’expertise sur le Droit Local, l’histoire régionale et les langues régionales. L’ancien site a d’ailleurs été en ce sens reconverti en centre de ressources numériques et de recherche sur la Lorraine.

Révélateurs des talents de notre région, le Groupe BLE Lorraine valorise les initiatives locales et met en avant les richesses et les atouts de notre territoire en véhiculant une image positive, loin des clichés qui peuvent encore parfois lui coller à la peau. Nous avons ainsi noué plusieurs partenariats et avons soutenu différentes démarches dans le domaine de l’économie sociale et solidaire, comme par exemple l’implantation de jeunes vignerons dans les Côtes de Toul ou encore la création du Café Fauve à Norroy-le-Veneur et de la Ferme de Borny à Metz. Nous faisons également régulièrement des dons à des associations humanitaires et intervenons dans les lycées et en classes préparatoires à Metz. L’idée est de contribuer très concrètement au développement économique et social de la Lorraine. »

BLE Lorraine : Quels projets porte à présent le Groupe pour ces prochaines années ? Dans quels domaines entend-t-il se développer ?

TR : « L’aventure est en effet loin de s’arrêter là. Beaucoup de choses et de projets restent encore à développer pour les dix prochaines années ! Nous souhaitons néanmoins déjà conforter nos activités existantes en mettant notamment l’accent sur notre radio. Nous voulons également nous diversifier dans la presse écrite et papier en faisant éditer plusieurs ouvrages, dont en particulier un livre sur les origines du Groupe BLE Lorraine et une série d’autres sur les principaux faits d’actualité de ces dix dernières années en Lorraine. Enfin, nous caressons toujours le rêve de créer notre propre chaîne de télévision. L’idée est que le Groupe BLE Lorraine soit un média total d’ici dix ans, une sorte de BBC lorraine. »

BLE Lorraine : Quel regard portez-vous enfin sur la Lorraine actuelle ? Comment voyez-vous son avenir ?

TR : « La Lorraine a énormément perdu depuis la création artificielle du Grand Est. Plusieurs sièges administratifs et d’entreprises sont partis à Strasbourg. Elle a disparu de la carte administrative et politique, perdu de son influence et ne survit uniquement pour le moment qu’en tant que région historique et culturelle à forte identité. 77 % des Lorrains étaient opposés à la fusion avec l’Alsace et la Champagne-Ardenne. Ni les élus et encore moins les habitants n’ont été consultés au cours de ce véritable déni de démocratie. Paradoxalement, le Grand Est a permis de redonner un nouvel élan au sentiment lorrain et à la fierté d’être Lorrain. Face à une méga-région disproportionnée, incohérente et déshumanisée, beaucoup de personnes se retrouvent dans la Lorraine, notre vraie région et petite patrie à taille humaine, à laquelle elles restent très attachées. Je n’ai ainsi jamais entendu autant de Lorrains se sentir fiers de la Lorraine et le revendiquer. Il est difficile d’anéantir l’âme d’un peuple, même si celui-ci s’ignore parfois au regard de notre histoire très riche et très complexe. Le Groupe BLE Lorraine continuera d’incarner cet esprit lorrain à travers ses actions et ses publications et se battra pour que la Lorraine renaisse sous sa forme institutionnelle. Tant que les Lorrains porteront la Lorraine dans leur cœur et dans leur âme, celle-ci subsistera. Je crains cependant que si rien n’est fait la Lorraine finisse par disparaître complètement à terme à l’instar des anciennes provinces françaises de Gascogne ou de Guyenne, dont plus personne ne parle et plus personne ne connaît l’existence. Après une histoire millénaire, la Lorraine est donc aujourd’hui en danger d’extinction. C’est le message que j’ai transmis au préfet du Grand Est en juin de cette année. Ce qui est fait pour l’Alsace doit l’être aussi pour la Lorraine et la Champagne-Ardenne au nom du principe d’égalité territorial. Par ailleurs, après plusieurs tentatives de reconversions ratées depuis la fin de la sidérurgie et des mines, la situation de la Lorraine reste également préoccupante sur les plans économiques, sociaux et démographiques, alors que les enjeux de formation et les enjeux transfrontaliers avec le Luxembourg et l’Allemagne sont énormes. Il est urgent de reprendre les choses en main. »

Le Groupe BLE Lorraine en quelques dates-clés :

29 septembre 2008 : création des Bloggers Lorrains Engagés (BLE) et publication du premier article sur les restructurations militaires en Lorraine

2010 : le Groupe BLE Lorraine arrive sur Facebook

2011 : le cap du million de visiteurs annuels est franchi pour la première fois

Août 2012 : création du GBL FC

Septembre 2012 : Wikipédia créé un article sur le Groupe BLE Lorraine

Mai 2016 : lancement du nouveau site internet principal du Groupe BLE Lorraine

30 avril 2017 : diffusion de la toute première émission sur BLE Radio

2018 : le Groupe BLE Lorraine fête ses dix ans.

Articles connexes

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook et Twitter !
En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez qu'elle soit utilisée pour vous envoyer notre newsletter une fois par semaine. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Annonce pop-up