in ,

L’enfer au Stade du Paradis

Malgré les nombreuses parades de Riboulet, nos Alérions se sont faits complètement transpercés à Batilly (Crédits photo : GBL FC)

On présageait un déplacement périlleux pour une première escapade en Meurthe-et-Moselle. Ce fut bien plus que ça. D’autant plus que le contexte de préparation d’avant-saison des clubs de Première Division de District et de Régionale n’arrangeait rien. Le Groupe BLE Lorraine FC a vécu l’enfer au Stade du Paradis de Batilly à l’occasion de son dernier tournoi de la campagne estivale 2019.

Honteux dans le jeu et désespérants dans la conviction, nos Alérions ont littéralement sombré corps et âmes sur la pelouse impeccable, mais légèrement jaunie par le Soleil de l’été lorrain, de Batilly. Les ailes coupées, les valeurs envolées bien loin du Stade du Paradis qui semble quant à lui toujours prisonnier dans son jus depuis la fin de la grande aventure minière et industrielle de la région. Il faut croire que les Noirs et Jaunes avaient déjà fait leurs valises sans pour autant s’être vraiment préparés à ce voyage dans le temps. Rangées et laissées au vestiaire les notions de solidarité, d’effort, de dépassement de soi et de mouillage du maillot qui font d’ordinaire leur force et qui marquent leur caractère. La tête ailleurs, peut-être déjà en vacances après une (trop) longue campagne estivale, nos Alérions ont passé la journée à errer tels des âmes en peine, n’obtenant qu’un seul point de Salut après un match nul et vierge face aux Warriors. Un point qui, ajouté à quelques forfaits, permettait tout de même d’éviter la désolation totale pour terminer à la onzième place sur quatorze.

Certes le tournoi s’annonçait difficile. Certes le plateau était relevé. Certes les formations adverses étaient bien plus fortes et aguerries, en témoigne les équipes premières de la JS Metz, de l’US Batilly ou encore du CS Homécourt pour ne citer que les formations figurant au menu du groupe du GBL FC. Mais cela n’explique pas tout. Car il n’est en rien déméritant de perdre face à plus fort que soit avec les honneurs et la fierté d’avoir tout donné. Ce ne fut pas le cas et c’est sans doute cela le plus déconcertant. Pour ces raisons et pour bien d’autres encore, la bataille de Batilly était sans doute celle de trop.

Place désormais à la trêve estivale pour reprendre des forces et repartir sur de bonnes bases.

Résultats

Groupe A

GBL FC 0-4 JS Metz

US Batilly 2-0 GBL FC

GBL FC 0-4 CS Homécourt

FC Nike 2-0 GBL FC

GBL FC 0-0 Warriors

DZ Team 4-0 GBL FC

Classement – Groupe A

1). DZ Team (18 pts)

2). US Batilly (15 pts)

3). JS Metz (12 pts)

4). CS Homécourt (9 pts)

5). FC Nike (6 pts)

6). GBL FC (1 pt)

7). Warriors (1 pt)

Le GBL FC termine sixième de son groupe avec une meilleure différence de buts et à la onzième place sur quatorze au classement général.

Equipe

D. Ferstler, M. Faroldi, M. Millet, M. Prokaska, T. Riboulet, S. Rossmark, Q. Salvadori, et A. Weber.

Rédigé par Rédaction BLE Lorraine

La Rédaction du Groupe BLE Lorraine, premier média et think tank indépendant de Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Amazon Woippy

Amazon ouvre sa première agence de distribution de Moselle à Woippy

Aéroport de Nancy-Essey

Histoire et développement de l’Aéroport Grand Nancy Tomblaine