970×90

Petit Papa Noël en Patois du Valtin

Petit Papa Noël en Patois du Valtin

Comme c’est Noël, voici Petit Papa Noël que j’ai traduit en Patois du Valtin, dans les Vosges. P’tit Papa N’wé é jayoux Noué è tortus !

***

Ç’ast lè balle neût de N’wé

Lè nage stad so bianc manté

Et lis eux l’vès d’was lo cîl, è h’nos,

Lis p’tits èfants

Dant que d’baihhi lûs paupîres

Fèyat ène dèrêre prière.

***

P’tit Papa N’wé

Quand te d’hhad’rès do cîl

Èvo dis èmusattes pa millîs,

N’rèvie mi mo p’tit solè.

Mais dant que d’n-allè,

I fârè bé t’veusti.

Dant l'(h)euhh, t’vès avoû si frâd,

Ç’ast ène câille è cause de mi.

***

I m’daje tant qu’lo jo se l’veusse

Po vêr si t’m’ès eppoutè

Tout’ lis bés joujoux que j’voûs è râve

Et que j’t’ai k’mmandè.

***

P’tit Papa N’wé

Quand te d’hhad’rès do cîl

Èvo dis èmusattes pa millîs,

N’rèvie mi mo p’tit solè.

***

Lo marchand d’sauviro è pessè,

Lis èfants vot dreumi

Et t’vès pouwêr èhachi

Èvo tè hotte sus lo dûns

Au so dis kiôches dis moters

Tè distributio de surprîses.

***

P’tit Papa N’wé

Quand te d’hhad’rès do cîl

Èvo dis èmusattes pa millîs,

N’rèvie mi mo p’tit solè.

***

Et quand te s’rès sus tè balle nouâye,

Vinès d’abord sus note mauho.

J’n’ai mi stu tos lis jos bé sêge

Mais j’è d’mande pardon.

***

P’tit Papa N’wé

Quand te d’hhad’rès do cîl

Èvo dis èmusattes pa millîs,

N’rèvie mi mo p’tit solè.

***

C’est la belle nuit de Noël 

La neige étend son manteau blanc 

Et les yeux levés vers le ciel 

A genoux, les petits enfants 

Avant de fermer les paupières 

Font une dernière prière. 

***

Petit papa Noël, 

Quand tu descendras du ciel, 

Avec des jouets par milliers, 

N’oublie pas mon petit soulier. 

Mais avant de partir, 

Il faudra bien te couvrir, 

Dehors tu dois avoir si froid,

C’est un peu à cause de moi. 

***

Il me tarde tant que le jour se lève, 

Pour voir ce que tu m’as apporté, 

Tous les beaux joujoux que je vois en rêve, 

Et que je t’ai commandés. 

***

Petit papa Noël, 

Quand tu descendras du ciel, 

Avec des jouets par milliers, 

N’oublie pas mon petit soulier. 

***

Le marchand de sable est passé, 

Les enfants vont faire dodo, 

Et tu vas pouvoir commencer,

Avec ta hotte sur le dos 

Au son des cloches des églises, 

Ta distribution de surprises.

***

Petit papa Noël, 

Quand tu descendras du ciel 

Avec des jouets par milliers, 

N’oublie pas mon petit soulier. 

Si tu dois t’arrêter, 

Sur les toits du monde entier 

Tout ça avant demain matin, 

Mets-toi vite, vite en chemin.

*** 

Et quand tu seras sur ton beau nuage, 

Viens d’abord sur notre maison 

Je n’ai pas été tous les jours bien sage, 

Mais j’en demande pardon.

*** 

Petit papa Noël,

Quand tu descendras du ciel, 

Avec des jouets par milliers, 

N’oublie pas mon petit soulier. 

André TOUCHET, amoureux des langues régionales et de la Lorraine, pour le Groupe BLE Lorraine.

Articles connexes

1 Commentaire

  1. André Touchet

    En patois messin, ça donnerait :

    Ç’ast lè bêlle nut de Nawé
    Lè nave ‘tend so bianc manté
    Et les œils levés dreût au ciel, è genas.
    Les piats afants
    D’vant que d’baihhieu zoûs paupiêres
    Font eune dârieune priêre.

    Piat Popa Nawé
    Quand te d’hhend’rès don ciel
    Èva des èmusettes pa milliers.
    N’roûblie meu mo piat soler.
    Mâs d’vant que d’perti,
    I faureu bien t'(h)èbilleu.
    D’vant l'(h)euhh, t’vâs awer si freûd,
    Ç’ast i poû è cause de meu.

    J’â tant hâte que lo jo se l’veusse
    Po veûr si t’m’es epp’té
    Tout’ les bés bèbes que j’wès en râve
    Et que j’t’â commandé.

    Lo merchand d’sâve eu pessé,
    Les afants vont dreumîn
    Et t’vâs p’leûr commencieu
    Èva tè hatte sus lo doûs
    Au son des kiaches des motîns
    Tè distribution de sorprînses.

    Et quand te s’rès sus to bé nuêge,
    V’nas d’abôrd sus nate mauhon.
    J’n’â-m’ ètu tos les jos bien sêge
    Mâs j’en d’mande pardon.

    Reply

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !