in , ,

De l’ancien château de Beauregard à Raon-L’Etape

Vestiges du château de Beauregard à Raon-L'Etape (Crédits photo : Destination Lorraine)

Au Moyen-âge, le château de Beauregard dominait la ville de Raon-L’Etape. L’imposante forteresse avait été élevée au sommet de la Côte de Beauregard.

Le château est très ancien. On sait simplement qu’il a été reconstruit par le Duc Ferry III de Lorraine au XIIème siècle pour contrôler l’accès aux Vosges profondes, à la confluence de la Meurthe et à la Via Salinaria, la fameuse route du sel qui contournait le versant Nord de la montagne. Sentinelle stratégique, le château de Beauregard permettait également au Duc de Lorraine d’affirmer sa puissance face à ses impétueux voisins, à savoir les Comtes de Salm.

En Vosgien, « raon » veut dire « confluent ». Les voyageurs qui empruntaient le passage protégé par la forteresse devaient s’acquitter auprès du Duc de Lorraine d’une taxe qui portait le nom de « Tappe ». D’où l’origine de la dénomination de Raon-L’Etape qui fut quelque peu déformée au cours du temps. En 1279, le château de la ville appartenait à Mathieu de Belrouard. C’est de ce seigneur que l’édifice tira ainsi son nom de Beauregard.

Il ne reste aujourd’hui plus grand-chose du château de Beauregard qui fut démantelé par Richelieu pendant la Guerre de Trente Ans, tout comme les autres forteresses lorraines. Ses pierres furent par la suite réutilisées en matériaux de construction. Il ne subsiste en forêt que quelques fondations de murs, des monticules de terres et des dépressions qui laissent à peine suggérer l’existence de constructions et d’habitations. Les randonneurs qui suivent le sentier de 3,5 kilomètres balisé par le Club Vosgien peuvent encore observer les vestiges d’une ancienne bergerie et d’une citerne en pierre. A noter enfin qu’il est possible d’admirer des tableaux représentant le château de Beauregard dans le Salon d’Honneur de l’Hôtel de Ville de Raon-L’Etape. Histoire d’imaginer à quoi il pouvait ressembler.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Un Commentaire

Répondre
  1. Le nom le plus ancien est Belwarde (le dieu Bélénos et un poste de garde)
    Ensuite ce fut Belrouard (certainement une erreur de copie)
    Et pour finir Beauregard ……

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Eincheville

Reconstitution d’un village lorrain de 1900 dans une grange à Eincheville

GFV Les Vignobles Mosellans

Création du GFV Les Vignobles Mosellans