in ,

Portes des maisons lorraines

Maison lorraine à Gerbépal dans les Vosges (Crédits photo : Ji-Elle)

Une porte. Ou même deux. Nous sommes à Gras, petit hameau dépendant de la commune de Sainte-Barbe, un village du Haut-Chemin situé à une dizaine de kilomètres à l’Est de Metz.

Pierre blonde. Calcaire oolithique. Pierre de Jaumont, qui tire sa couleur de la présence d’oxyde de fer dans les veines mêmes de la roche. Les jambages sont très sobres. Tout est taillé à angle droit. Pas de moulures. Pas de corniche. Ni d’entablement. Pas même de millésime ou de sculpture. Et pour cause, les portes que nous voyons-là ne conduisaient pas vers l’habitation ou vers le logis du laboureur, mais vers les bâtiments de la ferme. Les dépendances, en quelque sorte.

maisons lorraines
Portes d’une maison lorraine à Gras (Crédits photo : Kévin GOEURIOT pour le Groupe BLE Lorraine)

La porte de droite s’ouvrait sur l’étable. Ou l’écurie à vaches, comme on disait encore en Lorraine. Peut-être comptait-elle, à l’origine, deux battants. Ce qui permettait d’aérer les lieux tout en empêchant le cochon ou le veau de s’échapper.

La porte de gauche, surmontée d’un linteau en anse de panier, menait à la grange. C’est par cette porte que l’on entrait le foin et les opulentes gerbes de blé. Dans le Sud de la Lorraine, elle prend plus volontiers une forme de demi-cercle. Un plein cintre. Dans la Woëvre, c’est souvent une forte poutre de chêne qui fait office de linteau.

J’aime ces portes anciennes, pour les histoires qu’elles nous racontent. Et pour toutes les rêveries qu’elles nous permettent de tisser.

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

10 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Saint Blaise

Tradition de la Saint Blaise à Metz

Maison Art Déco

Nancy ville Art déco