in , ,

La Plaine de la Woëvre en Lorraine

La Plaine de la Woëvre sous l'orage près de Mouzay, vue depuis la Côte Saint-Germain (Crédits photo : TitTornade)

Le Woëvre est le nom donné à la plaine argileuse qui s’étend entre les Côtes de Meuse et le revers des Côtes de Moselle. Elle confine au Pays-Haut au Nord et au Toulois au Sud. C’est une vaste plaine, parsemée d’étangs et de sombres forêts et dont le nom viendrait du celtique Wapvra, qui désigne un marécage ou une friche humide. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que, de la Belgique à la Suisse, on retrouve ce toponyme, généralement appliqué à des zones de dépressions humides.

Une autre tradition prétend que le mot viendrait de la Vouivre, une sorte de serpent maléfique qui hantait autrefois cette contrée désolée et dont le front brillait d’une étincelante escarboucle. La légende prétendait d’ailleurs que celui qui dérobait l’escarboucle de la Vouivre était assuré d’être riche et chanceux toute sa vie.

On notera enfin que le mot Woëvre n’est pas toujours correctement prononcé, même par les Lorrains. Pour avoir grandi dans cette plaine, je peux dire que j’ai été très surpris d’entendre mes professeurs de géographie de l’université, à Nancy, évoquer la plaine de la « voèvre ». J’ai eu beau leur répéter que, dans la Woëvre, on prononçait « ouâvre », rien n’y faisait !

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bergamote de Nancy

Histoire de la Bergamote de Nancy

Villa Majorelle Nancy

Art Nouveau et essor de Nancy à la Belle Epoque