in

Le père de l’alpinisme est lorrain

Dans la série, les Lorrains sont surprenants, après avoir déjà évoqué Jules Crevaux, ce lorrain qui a exploré l’Amazonie avant de mourir dévoré par des indigènes, laissez-moi vous présenter aujourd’hui Antoine de Ville, le père méconnu et oublié de l’alpinisme.

Antoine de Ville est né aux alentours de 1450 dans les Vosges. Après avoir pris part à la Bataille de Nancy aux côtés du Duc de Lorraine René II, il met ses compétences militaires au service du Roi de France et devient Capitaine de Montélimar et de Saou. Il prendra par la suite part aux guerres que le Roi Charles VIII mènera en Italie.

Mais si Antoine de Ville s’est imposé comme le père de l’alpinisme, c’est surtout parce qu’il a, le 26 juin 1492, réalisé l’ascension du Mont Aiguille. Situé dans le Dauphiné, ce roc aux falaises impressionnantes était réputé inaccessible, en raison du fait que sa base est plus étroite que son sommet. Qu’à cela ne tienne ! Impossible n’est pas lorrain ! Notre Antoine se munit de pics, d’échelles, de cordes et de grapins et voilà qu’il atteint le sommet de la montagne !

alpinisme
Le Mont Aiguille culmine à plus de 2 000 d’altitude (Crédits photo : Michel)

Un exploit qui sera consigné dans les chroniques de l’époque et qui fera grand bruit. Une prouesse d’adresse et de poliorcétique. La preuve, s’il en est, que seule la bravoure, le courage et la ténacité permettent de s’élever et d’atteindre, un peu, l’antichambre du Paradis.

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Croix de Lorraine chardon antoux

Symboles patriotiques lorrains pendant l’Annexion

Verdun ville haute

De la ville historique de Verdun