in

La légende du Graoully

Procession du Graoully, image populaire du milieu du XIXème siècle, Bibliothèques-Médiathèques de Metz

Parmi les légendes qui font le charme du folklore lorrain, celle de Saint Clément et du Graoully est certainement l’une des plus célèbres.

Elle nous parle, cette légende, d’un horrible serpent, un dragon à l’horrible mâchoire et aux grandes ailes de chauve-souris, et qu’en Pays Messin, on désignait sous le nom de Graoully. Ce monstre, car c’en était bien un, avait pris l’habitude de dévorer, chaque matin, une demi-douzaine de petits enfants. Si bien qu’il était devenu, entre Seille et Moselle, une plaie effroyable. Un malheur incommensurable.

Par chance, le bon apôtre Pierre décida d’envoyer à Metz un homme pieux et doux et prénommé Clément. Il avait pour mission d’évangéliser le peuple messin. Mais quand il arriva dans l’antique cité, il se heurta d’abord à une certaine hostilité. Les habitants ne voulaient pas l’écouter, préoccupés qu’ils étaient par l’horrible dragon. Alors, voyant bien qu’il n’arriverait à rien avant que la cité ne soit débarrassée du Graoully, Clément alla trouver le dragon dans les ruines des arènes. Il se saisit de son étole et la passa autour du cou du serpent, avant de l’emmener vers la Seille, toute proche, où le dragon dut se noyer.

Face à ce miracle, les Messins, se convertirent par milliers et décidèrent d’abandonner leurs vieilles croyances. Ils firent de Clément leur premier évêque. Et du pauvre Graoully, un de leurs plus fidèles emblèmes.

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 Commentaires

Répondre
  1. merci pour cette histoire qui éclaire un peu mes lanternes
    je me suis toujours demandé d’où venait l’origine du dragon tout court !
    Sinon quand je regarde le St Georges sur le portail de la chapelle de Roncourt, le dragon me fait penser au Graoully tout comme sur une croix du XVIIIe de Seremange-Erzange

  2. Le nom Graoully vient de l’allemand « gräulich » = monstrueux, macabre

    On le trouve principalement :
    – rue Taison, à Metz. La croyance populaire attribue le nom de la rue aux exclamations des Messins : « Taisons, taisons-nous, voilà le Graoully qui passe ! »
    – dans la crypte de la cathédrale de Metz
    – dans une chambre du château du Haut Koenisgsbourg

    Certains prétendent que les Allemands auraient retrouvé sa dépouille et utilisé les écailles pour revêtir le toit de la gare de Metz !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Grenadier

Smartville rachetée par Ineos Automotive

fortifications de Longwy

Fortifications et arts du feu à Longwy