in

La légende de la Reine Gilette à Metz

Le Moulin des Thermes en hiver à Metz (Crédits photo : Joseph ADAMO pour le Groupe BLE Lorraine)

Depuis le Pont Moreau, à Metz, on peut apercevoir un gisant sculpté de 1516 représentant une femme et deux sculptures romaines sur l’un des piliers de la digue de l’ancien Moulin des Thermes.

Une ancienne légende locale raconte qu’un jour d’hiver particulièrement rigoureux en Lorraine un char attelé de plusieurs chevaux allait traverser le pont. Mais avant de s’engager, le cochet fit remarquer à sa passagère assise dans la voiture, à savoir la Reine Gilette, la dangerosité de l’affaire et lui conseilla alors qu’il ne valait mieux pas tenter le diable. La reine lui ordonna cependant de poursuivre son chemin car elle ne craignait rien. Mais à peine que le carrosse commença à passer sur le pont qu’il tomba dans la Moselle avec homme, femme et chevaux. L’ensemble de l’attelage fut englouti par les eaux froides. C’est ainsi que périt Dame Gilette, faute de craindre Dieu et de tenter le diable. Voilà pour le gisant médiéval.

Quant aux sculptures romaines, celle de gauche représente un homme debout qui tient un coffret dans son bras gauche. Celle de droite montre le buste d’un homme dans sa partie supérieure et un bas-relief, où l’on distingue un homme qui conduit une charrette à deux roues attelées à un cheval, dans sa partie inférieure.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Un Commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Palais ducal

Origine et fondation de la dynastie ducale de Lorraine

Brésil

Héritage culturel et linguistique du Platt lorrain au Brésil