in

Origine et fondation de la dynastie ducale de Lorraine

Le Palais des Ducs de Lorraine à Nancy (Crédits photo : Patrice GREFF pour le Groupe BLE Lorraine)

Longtemps, les historiens de la Lorraine se sont contentés de rédiger l’histoire des Ducs de Lorraine. Et, ce faisant, ils ont toujours pris soin de distinguer les ducs bénéficiaires de Lorraine, c’est-à-dire ceux qui recevaient le duché des mains des empereurs germaniques, des ducs héréditaires ou, si l’on préfère, ceux qui ont transmis le duché par voie de primogéniture directe et légitime.

A ce titre, Gérard d’Alsace apparaît alors comme le premier duc héréditaire. S’il reçoit la Lorraine des mains de l’Empereur germanique Henri III en 1048, il la laissera en effet à son fils, le Duc Thierry, le soin de gouverner le duché après sa mort, survenue en 1070.

Quelques sources et quelques documents nous permettent de retracer la vie du fondateur de la dynastie lorraine. Né vers 1030, Gérard était le frère d’Adalbert d’Alsace, Comte de Metz et Duc de Haute Lotharingie jusqu’à ce que Godefroy II, qui avait possédé ce titre auparavant, ne le tue dans une bataille, en 1048. C’est alors que l’empereur confia le Duché de Haute Lotharingie à Gérard, dit d’Alsace, et qui dut poursuivre la lutte contre Godefroy. Soutenu par le Pape Léon IX, lui-même issu d’une puissante famille alsacienne, Gérard parvient à asseoir son autorité sur les terres situées entre Meuse et Rhin. Protecteur des abbayes de Moyenmoutier, Remiremont et Saint-Mihiel, il s’allie avec l’Eglise sans jamais cesser de témoigner une indéfectible fidélité à l’empereur.

Il épousa Hedwige (ou Hadwide) de Namur, de laquelle il eut quatre enfants : Thierry, qui lui succèdera, Gérard, qui deviendra Comte de Vaudémont, Béatrice, que l’on mariera au Comte de Bourgogne et Gisèle qui finira abbesse de Remiremont. Gérard d’Alsace meurt le 14 avril 1070 à Remiremont. On prétend qu’il y a été inhumé. On lui doit la construction de la forteresse de Châtenois, où il résidait fréquemment, mais aussi celle de Prény. Il est le fondateur de la dynastie ducale lorraine, laquelle se poursuit aujourd’hui encore, à Vienne, en la personne de Charles de Habsbourg-Lorraine.

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paroles

Paroles de Lorrains créé le premier mook de Lorraine

Metz

La légende de la Reine Gilette à Metz