in

Un poulailler géant au centre-ville de Bitche

Coq de race meusienne (Crédits photo : Uikitireza)

Les jardiniers de la Ville de Bitche ont imaginé et aménagé un poulailler géant devant la Porte de Strasbourg, au centre-ville. Cette attraction insolite contribue à l’embellissement du cadre de vie des habitants et au développement durable et solidaire de la cité fortifiée puisque les œufs récoltés sont destinés aux bénéficiaires des Restos du Cœur.

Quatre poules, un coq, trois poussins et un coquelet arpentent et gambadent au milieu de nombreux décors et de scènes insolites réalisés avec des pantins métalliques, du bois et des matériaux de récupération. Il faut savoir que les jardiniers bitchois ont jeté leur dévolu sur des volatiles très particuliers, de race meusienne. Cette dernière a vu le jour dans les années 1980. Elle est le résultat d’amateurs passionnés qui voulaient créer une espèce lorraine. Douce, calme et au charme fou, la race meusienne est aujourd’hui prisée pour figurer dans les sports publicitaires.

A noter que des poules en argile et des animaux en verre réalisés par le Centre International d’Art Verrier (CIAV) de Meisenthal complètent les décors de ce poulailler géant insolite. Les curieux et les amoureux de la nature peuvent d’ailleurs le visiter et y découvrir des points de vue étonnants à l’intérieur.

De l’autre côté de la citadelle, les jardiniers de la ville ont également renouvelé un espace du célèbre Jardin pour la Paix en mettant cette année en avant le monde mystérieux des insectes de Lorraine. Baptisé « Piqûre de rappel », cet aménagement vient justement montrer à quel point ces petites bêtes sont indispensables à la biodiversité, aux écosystèmes et à l’équilibre des milieux naturels. Le service des espaces verts a ainsi installé des insectes réalisés à partir de fûts de métal et planté des dahlias, tournesols, cosmos et autres mufliers autour.

Rappelons enfin que Bitche arbore quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris et a remporté la Fleur d’Or, la plus haute distinction en la matière, à deux reprises en 2010 et en 2016. La cité fortifiée est également labellisée « Commune nature » par un maximum de trois libellules.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maillot GBL FC

Un nouveau maillot de caractère pour le GBL FC

FC Metz Champion Ligue 2

Retour sur la saison réussie du FC Metz