in

Retour sur la saison réussie du FC Metz

Crédits photo : FC Metz

Après une précédente saison catastrophique en Ligue 1 conclue par une énième relégation, le FC Metz a une nouvelle fois réussi à remonter immédiatement au sein de l’élite du championnat de France.

Il faut dire que les Lorrains s’en étaient donnés les moyens. Ils avaient en effet d’emblée annoncé la couleur en recrutant Frédéric Antonetti, un entraîneur d’expérience estampillé Ligue 1, et des joueurs aguerris aux rudes joutes de l’exercice. Assumant pleinement leurs ambitions, les Grenats sont restés en tête de la Ligue 2 de la seconde à la dernière journée de la saison, officialisant même leur retour parmi l’élite trois matchs avant la fin du championnat. Ils s’offraient de la même manière un quatrième titre de Champion de France de Ligue 2 avant le dernier lever de rideau à domicile face au dauphin brestois conclu par un succès un à zéro. Cette 23ème victoire de la saison leur a permis d’atteindre 81 points, un record pour le club à la Croix de Lorraine en seconde division. Le FC Metz s’est notamment montré à l’aise loin de ses bases, finissant meilleure équipe à l’extérieur avec onze victoires et en empochant 39 points sur 57 possibles.

Au sein de ce collectif parfaitement rodé, sept Messins figurent d’ailleurs dans l’équipe-type de la saison 2018-2019 de Ligue 2, un joueur s’est particulièrement distingué. En effet, avec 26 réalisations, le Sénégalais Habib Diallo a terminé second meilleur buteur de Ligue 2, à seulement une unité du Brestois Gaëtan Charbonnier, et surtout meilleur buteur du club grenat sur une saison en Ligue 2 depuis 1965.

Cette issue logique, tant les Messins ont dominé de la tête et des épaules leur sujet, fut cela dit ponctué de quelques embûches. Reparti en Corse au chevet de son épouse malade en décembre, Frédéric Antonetti dut ainsi abandonner le banc messin tout en restant néanmoins en contact à distance avec son staff et ses joueurs. Ses consignes furent transmises par l’intermédiaire de l’ancien Nancéien Vincent Hognon, appelé fin août 2018 en renfort et projeté sous le feu des projecteurs. Cette organisation atypique et inédite en championnat de France ne perturba en rien les résultats des Messins. La situation s’est depuis clarifiée pour le retour du club lorrain en Ligue 1 puisque le Corse a été promu Manager général et Vincent Hognon responsable de l’équipe première.

Cette saison en tout point exceptionnelle pour le FC Metz s’est également soldée par le maintien à l’arrachée des féminines en Ligue 1. Une première après avoir jusqu’à présent toujours fait l’ascenseur en 2015 et en 2017. Reléguée la saison dernière en Régionale 1, l’équipe réserve des Grenats retrouve quant à elle le championnat de National 3 après un exercice lui aussi parfaitement conclu et marqué par le retour sur le banc de l’ancien capitaine emblématique du club, Grégory Proment.

Enfin, parallèlement à ses excellents résultats sportifs, le FC Metz semble avoir pris conscience de l’absolue nécessité de remettre à niveau ses infrastructures pour pérenniser son bail en Ligue 1 et attirer des joueurs de haut niveau. En témoigne l’arrivée prochaine d’un centre d’entrainement flambant neuf à Frescaty et les travaux de construction de la nouvelle tribune Sud du Stade Saint-Symphorien qui viennent de débuter.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

1 point
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

coq race meusienne

Un poulailler géant au centre-ville de Bitche

SKTB

Liquidation confirmée pour l’entreprise SKTB à Gorcy