in , ,

Inauguration de Convivium à Norroy-le-Veneur

Crédits photo : Patrice GREFF pour le Groupe BLE Lorraine

Innov’Habitat inaugure son projet Convivium sur l’Ecoparc de Norroy-le-Veneur avec de nombreuses animations et conférences au programme jusqu’au 30 septembre.

Accolé au Café-restaurant citoyen Fauve qui a ouvert ses portes en février dernier et qui compte déjà plus de 2 000 adhérents, Convivium est un bâtiment à ossature bois à énergie positive de 1 400 mètres carrés, c’est-à-dire qu’il produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Sa façade en verre qui s’élève à plus de onze mètres de haut est par exemple intelligemment orientée plein Sud pour permettre à l’ensemble d’être chauffé uniquement par l’apport calorique du Soleil. Excellent isolant thermique et acoustique, la structure bois a été complétée par une pompe à chaleur et par un système de ventilation double flux à régulation pour diffuser la chaleur. Trois forages équipés de sondes réversibles récupèrent par ailleurs la chaleur constante du sous-sol tout en améliorant la performance de la pompe à chaleur en hiver et en contenant la température en été. Des ouvrants motorisés ont aussi été installés. Ils s’ouvrent automatiquement la nuit pour rafraîchir l’intérieur, créant une ventilation naturelle.

Le patio intérieur de Convivium (Crédits photo : Patrice GREFF pour le Groupe BLE Lorraine)

Ce concept architectural et technologique unique en Lorraine a été porté et financé par la société Innov’Habitat. Fondée en 2006 à Saint-Avold, l’entreprise est depuis reconnue dans la conception de bâtiments à très haute performance énergétique. Selon Emmanuel Worms, codirigeant, l’idée était de créer un espace de rencontres et d’informations décliné autour de trois thématiques : le bien habiter, le bien-être et le bien s’alimenter.

Convivum accueille un « habitat lab » au rez-de-chaussée, sorte de showroom de 300 mètres carrés qui présente une vingtaine de marques industrielles partenaires d’Innov’Habitat, comme par exemple Somfy, Viessmann et les escaliers Somme de Dieuze. Cet espace est destiné aux entreprises, aux collectivités et aux particuliers qui s’intéressent aux nouvelles techniques de construction. Ces derniers peuvent ici les découvrir de manière didactique et immersive grâce à des vues 3D et à la réalité virtuelle. Si le premier étage est occupé par Innov’Habitat, le second abrite huit bureaux à louer par des entreprises travaillant dans le domaine de l’habitat. La société Somme a par exemple décidé d’y ouvrir une agence commerciale pour se rapprocher de ses clients du Sillon Lorrain. Au total, Convivium dispose de 800 mètres carrés de bureaux, de deux salles de réunion, d’un patio intérieur végétalisé et d’un amphithéâtre de soixante places. Une maison-témoin à énergie passive de 80 mètres carrés a également été construite à côté du bâtiment principal. Entièrement décorée et aménagée, elle pourra être louée une nuit ou un week-end d’ici la fin de l’année.

Un des bureaux d’études (Crédits photo : Patrice GREFF pour le Groupe BLE Lorraine)

A noter enfin que Convivium a représenté un investissement de deux millions d’euros de la part d’Innov’Habitat. Une trentaine de personnes y travaillent déjà. Une vingtaine d’emplois supplémentaires devrait été créée à moyen terme. Ce n’est pas uniquement pour l’aspect écologique et l’environnement préservé de l’Ecoparc que la société s’est installée à Norroy-le-Veneur. Implanté à deux pas de la zone commerciale de Sémécourt, le site s’articule en effet au cœur du croissant dynamique Nancy-Metz-Thionville-Luxembourg, permettant ainsi à Innov’Habitat de rayonner sur toute la région.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 Commentaires

Répondre
  1. Situé sur l’Ecoparc de Norroy-le-Veneur, Convivium a dernièrement reçu à Athènes la Médaille d’argent du Challenge de l’Habitat Innovant organisé par Les Constructeurs et Aménageurs (LCA) et la Fédération Française du Bâtiment (FFB) qui a réuni 420 professionnels du secteur. 19 projets étaient en lice dans différentes catégories. Convivium candidatait dans la section « Habitat Innovant » qui propose une véritable réflexion sur le logement novatrice et anticipatrice. Convivium s’inscrit parfaitement dans cette approche par la performance du bâtiment, mais également à travers l’humain placé au cœur du concept. En effet, chaque personne se rendant à Convivium peut faire l’expérience du bien vivre à travers cinq grandes dimensions : bien habiter, bien s’alimenter, bien être, bien s’informer et bien travailler.

  2. Malgré la liquidation judiciaire de la société Innov’Habitat en décembre 2019, le bâtiment Convivium reste un lieu professionnel géré la SCI du Par cet qui abrite une dizaine d’entreprises. Créé en 2006 à Saint-Avold, Innov’Habitat avait suscité l’intérêt avec son immeuble à ossature bois construit sur l’Ecoparc de Norroy-le-Veneur en 2016. La structure avait été pensée comme une vitrine permanente de solutions et d’innovations pour l’habitat. La disparition d’Innov’Habitat a cela dit aussi entraîner celle de certaines activités organisées au Convivium, à l’image des visites à destination du grand public et des scolaires. Le projet d’un second bâtiment totem pour abriter des professionnels de santé, des entreprises, une crèche, voire même une école Montessori, a été abandonné. Située juste à côté de Convivium, la maison-témoin à énergie positive est désormais en location.

    Rappelons qu’Innov’Habitat, qi était spécialisée dans les constructions à ossature bois, avait racheté un de ses sous-traitants, une entreprise de charpente implantée à Solgne. Mais celui-avait des difficultés financières malgré un carnet de commandes bien rempli. Les dirigeants d’Innov’Habitat ont cherché à préserver l’activité et les 25 emplois de la société. En vain, car les banques ont lâché l’affaire, considérant que les fonds propres d’Innov’Habitat n’étaient pas suffisants. L’entreprise de charpente de Solgne a finalement été mise en liquidation judiciaire, entraînant dans sa chute Innov’Habitat et sa société de menuiserie IClosia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Allemand Peter Gojowczyk remporte le Moselle Open 2017

Frédéric Fappani von Lothringen : « la Lorraine et sa jeunesse peuvent être le théâtre de quelque chose de grand »