in ,

Le GBL FC à Gandrange pour soutenir et promouvoir le foot diversifié

Le Groupe BLE Lorraine FC se déplace ce samedi à Gandrange pour disputer un match amical face au Football Diversifié de l’Entente Sportive de Gandrange.

Il s’agit d’une équipe particulière qui permet à des jeunes issus de milieux spécialisés, notamment de l’Institut Médico-Educatif (IME) Les Myosotis de Guénange, de jouer au football comme les autres. Dirigée par Jérémy Walin, défenseur central de l’équipe première de Gandrange et enseignant spécialisé auprès de la jeunesse en situation de handicap mental, cette section rassemble une quinzaine de footballeurs des Vallées de l’Orne et de la Fensch, âgés de 16 à 25 ans en situation de handicap mental. Au-delà du football, l’idée est d’apprendre à ces jeunes à ranger soigneusement leurs affaires, à respecter les consignes et à travailler en équipe. Il s’agit également pour eux de jouer contre des formations qu’ils n’ont pas l’habitude de rencontrer habituellement, de parler du handicap, qui à la base peut faire peur, et de se rendre compte que des jeunes handicapés savent jouer au foot, et parfois mieux que certaines personnes !

Nos Alérions auront fort à faire. En effet, la section de football diversifié de l’ES Gandrange a terminé à la troisième place de la dernière Gothia-Cup, soit la coupe du monde de football diversifié, parmi cinquante équipes. Elle a par ailleurs été sacrée cet été championne olympique de football adapté à Nantes en présence de plus de 1 100 athlètes et entraîneurs venus du monde entier.

Information :

Match de deux fois trente minutes à sept contre sept sur demi-terrain.

Coup d’envoi à 13h30 au Stade Joseph Wiedenkeller de Gandrange.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

0 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BLE Radio ouvre son studio pour les journées du patrimoine

La fin annoncée des panneaux Région Lorraine