in

Réhabilitation d’une bâtisse de caractère dans le Quartier Impérial à Metz

Racheté par Imoclaire, l’immeuble de quatre étages, qui faisait office de verrue dans le prestigieux écrin de la Place Mondon située dans le Quartier Impérial à Metz, est en cours de rénovation.

La façade a déjà été ravalée pour retrouver tout son lustre. Une nouvelle couverture d’ardoise a de même été posée sur la toiture. A l’abandon depuis une dizaine d’années, cet ancien immeuble art décor situé dans le secteur sauvegardé du Quartier Impérial s’apprête à devenir une belle résidence. Baptisée justement Résidence Impériale, celle-ci abritera huit appartements de 90 à 163 mètres carrés, dont deux en duplex. Le rez-de-chaussée, qui était auparavant occupé par Leclerc-Pneu, accueillera prochainement le nouveau siège messin de l’agence immobilière Laforêt qui est chargée de la commercialisation. Cinq mois avant la fin des travaux de réhabilitation, la moitié des biens a déjà trouvé preneurs pour 3 500 euros le mètre carré. La résidence bénéficiera d’un parking privé, d’un ascenseur et d’un système de climatisation pour les deux duplex des étages supérieurs.

A noter enfin que l’ensemble de l’opération représente un investissement de 3,2 millions d’euros.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

3 Commentaires

Répondre
  1. Bonjour,

    Diddenuewen est le nom de Thionville en langue régionale (Lothringer Platt luxembouregois). Le nom francisé ne veut rien dire. L’idée est aussi d’interpeller sur ce nom, pour qui sait, qu’il apparaisse sur les panneaux d’entrée de la ville comme le font d’autres communes en Lorraine.

  2. Trés bonne idée !
    Dans le sud-ouest de la France, tous les noms de localité apparaissent en français et en occitan . Les bretons font de meme avec leur langue meme dans des lieux où l’ on n’ a jamais parlé le breton . Par exemple l’ entrée de la ville de Nantes est signalée par Nantes/Naoned …
    Et que dire des régions espagnoles, italiennes qui ne se génent pas non plus sur ce plan…
    Saluti da Firenze..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Développement de la trufficulture en Pays Messin

Ugo Schimizzi : Un livre pour changer l’image de la Lorraine