in , ,

50 postes supprimés chez Mersen à Pagny-sur-Moselle

50 postes vont être supprimés à l’usine de Pagny-sur-Moselle de Mersen sur un total de 130 en France dans le cadre du renforcement de son plan d’économies lancé au début de l’année. 80 autres postes seront rendus à Saint-Bonnet-de-Mure dans le Rhône. Au total, la réduction atteindra 300 postes dans le groupe en 2016.

Ces suppressions de postes concernent avant tout des produits destinés au marché de la chimie, en difficulté, et certaines lignes de produits de la division Electrical Power qui affichent un « déficit de rentabilité et de compétitivité » selon la direction de l’ex-Carbone Lorraine, devenu Mersen en 2010.

Rappelons que le fabricant d’équipements en graphite a élaboré un plan ronflant « d’excellence opérationnelle » qui vise à réaliser entre 40 et 45 millions d’euros d’économies d’ici 2018. A défaut d’être compétitif, Mersen maîtrise au moins l’art de la communication pour faire accepter l’inacceptable.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

0 points
Upvote Downvote

Un Commentaire

Répondre
  1. Créée en 1891 sous le nom de Carbone Lorraine, l’entreprise était autrefois spécialisée dans les moteurs électriques, les dynamos et les lampes d’éclairage, puis les charbons électriques. Depuis les années 2000, la société, qui a adopté le nom de Mersen en 2010, s’est recentrée dans le matériel électrique de haute technologie. A noter que Mersen est un acronyme qui signifie Matériaux électriques, recherche, services énergie. Ses principaux clients travaillent dans l’industrie chimique. Alors que celle-ci présente une surcapacité de production, la baisse concomitante du prix du baril de pétrole a entraîné une diminution des investissements dans le secteur. Mersen a réalisé un chiffre d’affaires de 772 millions d’euros en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gestion partagée de l’eau entre Lorraine et Lorraine belge

Une Maison des quartiers pour Diddenuewen