in ,

Moselle-Est : liquidation judiciaire de la société Steeltech

Crédits photo : Google Street View

Après Schaeffer Industrie à Forbach, la société Steeltech a à son tour été placée en liquidation judiciaire par la chambre commerciale du Tribunal de Commerce de Metz. L’entreprise était implantée à Sarreguemines et à Creutzwald. Elle était en redressement depuis décembre 2014, mais aucun repreneur ne s’est manifesté. Si bien que 110 personnes se retrouvent désormais au chômage. 46 avaient déjà été licenciées lors d’un plan social il y a quelques mois.

A Creutzwald, Steeltech était spécialisé dans la conception de vérins hydrauliques. Elle en fabriquait environ 30 000 par an. Son site de Sarreguemines était quant à lui dédié à la production de convoyeurs, ainsi qu’à l’usinage mécanique et la construction mécano-soudée.

La fermeture de Steeltech constitue l’épilogue d’un incroyable retournement économique. En effet, fin 2007, l’actuel Président-Directeur Général, Guy Zins, avait réussi à rependre l’entreprise au fonds d’investissement Bavaria qui suçait littéralement les dividendes de la société. Les cadres et les salariés l’avaient soutenu en acquérant 33 % des parts de Steeltech. Malheureusement, en 2013, l’entreprise accusait une perte colossale qui a entraîné un passif de 14 millions d’euros. Steeltech a ensuite été plombé par des factures impayées de plusieurs clients allemands, la non-reconduction de son contrat avec son principal client Caterpillar, qui représentait 80 % de son activité, ainsi que par la crise de l’extraction minière, la concurrence des pays d’Europe de l’Est et la chute du prix du charbon et du pétrole. Au point de déposer le bilan en décembre 2014 et de disparaître en février 2016.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Un Commentaire

Répondre
  1. Le Tribunal de Commerce de Sarreguemines a dernièrement prononcé la liquidation judiciaire de la société Oceal Services moins d’un mois après son placement en redressement judiciaire. Spécialisée dans l’aide à la personne, elle emploie près de 70 personnes à Forbach, Creutzwald et Metz et compte près de 180 bénéficiaires, essentiellement des personnes dépendantes et/ou handicapées. L’entreprise avait installé son siège dans la zone du Carrefour de l’Europe à Forbach il y a un peu plus d’un an. Malgré un secteur porteur, Oceal Services aurait été emportée par des problèmes de gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dynamitage des réfrigérants de l’ancienne usine Senelle à Longwy

Un club pour rassembler les Juniors Entreprises de Lorraine