970×90

Un Stanislas royal et jardinier pour le Jardin éphémère de Nancy 2016

Un Stanislas royal et jardinier pour le Jardin éphémère de Nancy 2016
Crédits Photo : le Jardin éphémère 2016 montre avec gourmandise la passion de Stanislas pour l'art végétal (Ville de Nancy)

La treizième édition du Jardin éphémère de Nancy a pour thème « Stan, royal jardinier ». A partir de samedi 1er octobre et jusqu’au dimanche 6 novembre, le public peut découvrir les quinze scènes végétales qui évoquent à la fois la personnalité fantasque et la destinée atypique du dernier Duc de Lorraine et de Bar. La bouffée de création chlorophyllienne réalisée par les jardiniers de la Ville de Nancy rappelle ainsi l’attirance immodérée de Stanislas pour les plantes et la botanique. Celui adorait en effet les jardins qu’il qualifiait « d’havres de paix, où le silence soigne l’agitation des hommes, où la fête dissout dans ses artifices les tracas quotidiens ». Stanislas a d’ailleurs marqué de son empreinte le Parc de la Pépinière et les bosquets du célèbre Château de Lunéville.

Le Jardin éphémère 2016 de Nancy permet également aux visiteurs de mieux comprendre ce qui a forgé l’identité et la réputation de la botanique et de l’horticulture de Lorraine, dont le rayonnement international n’a pas faibli depuis. En prenant de la hauteur sur le balcon de l’Hôtel de Ville, les curieux peuvent aussi mieux appréhender la symbolique et les subtilités de cette œuvre végétale qui rappelle l’annexion de la Lorraine par la France il y a 250 ans, le 23 février 1766, à la mort de Stanislas Leszczynski.

Les matériaux, les éléments en métal et les plantes utilisés cette année pour le Jardin éphémère proviennent des éditions précédentes et du décor floral du dernier Livre sur la Place. Tous seront réemployés plus tard pour agrémenter les massifs de la cité ducale ou valorisés en engrais. Il faut également savoir que la réalisation et l’aménagement du Jardin éphémère ont mobilisé des chantiers d’insertion et des personnes en reconversion professionnelle.

Rappelons enfin que le concept du Jardin éphémère de Nancy a vu le jour en 2003 pour célébrer le 30ème anniversaire du jumelage avec la ville japonaise de Kanazawa. La plus belle place du monde accueille depuis chaque année cet évènement qui témoigne du savoir-faire des jardiniers nancéiens. Plus de 435 000 personnes y ont flâné en 2015.

Articles connexes

1 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook et Twitter !
En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez qu'elle soit utilisée pour vous envoyer notre newsletter une fois par semaine. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Annonce pop-up