970×90

Recyclage des bouteilles en plastique dans les supermarchés de Moselle

Recyclage des bouteilles en plastique dans les supermarchés de Moselle

Après le kiosque de l’Intermarché de Bitche en mars 2015, deux nouvelles machines de recyclage des bouteilles en plastique ont dernièrement été installées aux Super U d’Oeting et de Roth, près de Forbach.

En Allemagne, les magasins collectent depuis bien longtemps les bouteilles en plastique de leurs clients en échange d’un bon d’achat à utiliser dans le supermarché. En France, le concept se développe depuis trois ans seulement grâce à la start-up Réco, qui a été rachetée par Suez. Le principe est simple : chacun peut déposer ses bouteilles en plastique dans la machine qui les compacte sur place. Ce geste écologique est récompensé par un bon d’achat de deux centimes d’euros pour une grande bouteille et d’un centime d’euro pour une petite. Pas étonnant alors que certains se pointent avec un caddy rempli de bouteilles en plastique avant de faire leurs courses. Près d’un millier de bouteilles sont collectées par site chaque jour, soit environ 80 000 par an, ce qui représente deux tonnes de plastique. Les clients peuvent également déposer les bouchons en plastique dans les machines. Les Super U d’Oeting et de Roth ont en effet signé un partenariat avec l’association « Les Bouchons d’amour ».

Alors qu’en Lorraine 50 % des bouteilles sont triées, ce taux grimpe à 80 % en Allemagne et en Belgique. Les emballages plastiques recyclés via le système Réco sont ensuite revendus à des industriels. L’idée est qu’ils soient réinjectés dans le circuit.

Après ces deux installations, les kiosques Réco devraient très vite se multiplier en Moselle. En effet, dès novembre, de nouveaux seront installés à Metz.

Articles connexes

1 Commentaire

  1. Boehmer

    Le système est vraiment très bien—-mais encore faut il qu’il fonctionne !
    Ce qui n’est pas le cas de celui du superU à OETING

    C’est contreproductif d’amener les bouteilles est de devoir les ramener, faute à l’appareil
    En panne, en cinq sept on laisse tomber

    Reply

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !