in ,

La Ferme Auberge du Colombier défend les produits du terroir lorrain

Crédits photo : Ferme Auberge du Colombier

Fervente défenseuse du terroir lorrain, Florence Leblanc, responsable de la fabrication à la Ferme Auberge du Colombier, à Villotte-sur-Aire, près de Bar-le-Duc, nous explique avec passion la démarche qualité qu’elle a initiée et la place qu’occupent les produits lorrains chez les consommateurs. 

BLE Lorraine : Racontez-nous l’histoire et l’origine de votre ferme auberge. Pourquoi avoir investi il y a quelques années dans de nouveaux locaux ?

Florence Leblan : « La Ferme Auberge du Colombier a été créée en 1984. On y proposait alors notamment la viande de nos porcs que l’on élevait et transformait. Nous avons arrêté l’activité de restauration pour nous consacrer uniquement à nos porcs. Aujourd’hui encore, ils naissent, grandissent et sont transformés au Colombier. Nous avons inauguré notre nouveau laboratoire de transformation en 2008 pour pouvoir être présents dans les rayons de charcuterie libre-service. Nous avons également rénové entièrement notre porcherie en 2011, afin d’être en conformité avec les normes européennes de bien être animale, mais aussi pour assurer une meilleur traçabilité de nos porcs et de leur croissance. »

BLE Lorraine : Quels produits lorrains proposez-vous ? Lesquels incarnent le mieux votre savoir-faire ?

FL : « Depuis la création de notre société, nous sommes spécialisés dans la vente de porc fermier sous toutes ses formes : viande fraîche, charcuteries, verrines, pâtés, saucissons, plats préparés, etc. Nous avons choisi d’être naisseur, engraisseur et transformateur de porcs, ce qui nous amène à contrôler tout le circuit de production. L’alimentation provient des terres que nous cultivons car nous fabriquons nous même notre farine à partir des céréales de la ferme. Consommer local c’est découvrir de nouvelles saveurs, à travers des produits fabriqués près de chez soi, composés d’ingrédients de qualité ! »

saucissons-ferme-auberge-colombier

La Ferme Auberge du Colombier produit des spécialités lorraines de qualité (Crédits photo : Ferme Auberge du Colombier)

BLE Lorraine : Les produits du terroir lorrain sont-ils suffisamment connus des consommateurs lorrains selon vous ?

FL : « Aujourd’hui, avec la montée de la vente directe et des réseaux sociaux, nous avons plus de visibilité et une clientèle plus diversifiée. Nous restons convaincus qu’à peine 30 % de la population lorraine connaît les produits du terroir et reste capable d’en citer quelques-uns. C’est pourquoi nous continuons à travers notre boutique, ainsi que par l’intermédiaire de « La Lorraine notre Signature » et de son logo, à promouvoir notre région dans et en dehors de la Lorraine. »

BLE Lorraine : Pourquoi avoir choisi d’adhérer à la démarche « La Lorraine notre signature » ?

FL : « Producteurs depuis plus de trente ans, nous nous sommes démarqués par notre boutique puis notre collaboration avec la société Saveurs du Colombier qui commercialise nos produits. Etre membre actif de la démarche « La Lorraine notre signature » (LLNS) nous permet d’avoir une meilleure visibilité chez les consommateurs et sur nos différents points de vente (boutique, grandes surfaces, épiceries fines, etc.).

Conscients que de nombreux logos ou associations se créent chaque jour pour défendre les produits du terroir, faits artisanalement, il était important pour nous que nos consommateurs se reconnaissent dans la démarche. Grâce à « la Lorraine notre signature » et à son rayonnement régional, unis, avec les autres producteurs, nous avons un impact plus important. Adhérer à la démarche LLNS, c’est montrer à tous que consommer local c’est faire travailler son voisin, les habitants de sa région. C’est participer au développement économique et à l’enrichissement du territoire lorrain ! »

Rédigé par Rédaction BLE Lorraine

La Rédaction du Groupe BLE Lorraine, premier média et think tank indépendant de Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recyclage des bouteilles en plastique dans les supermarchés de Moselle

Bras-sur-Meuse à la pointe du numérique