in ,

Un livre sur la forêt de Haye pour mieux la préserver

D'une surface de 11 400 hectares, la forêt de Haye s'étend sur un plateau allant de Toul à Nancy (Crédits photo : FLORE 54)

Un livre préfacé par CharlElie Couture, il n’y en a pas pléthore. Mais un livre qui raconte la forêt de Haye, il n’y en a qu’un ! A l’histoire singulière, qui plus est. C’est l’association FLORE 54, fervente défenseuse de la conservation de la faune et de flore lorraine depuis 1983, qui s’est attelée à la tâche. Lors de sa lutte pour obtenir le classement de la forêt de Haye en forêt de protection de 2006 à 2018, elle s’est aperçue qu’aucun livre n’existait sur le sujet.

Le classement en forêt de protection, pourquoi ?

Bien précisément car la forêt était menacée. Rien qu’entre 2005 et 2006, 300 hectares devaient disparaitre sous les pelleteuses, principalement autour du Bois des Foirasses. Deux autres sorties d’autoroute à Laxou et à Villers-lès-Nancy étaient aussi à l’ordre du jour. Comme les Laxoviens, Nancéiens et Lorrains aiment s’y perdre, et qu’en plus cet écrin de verdure de 11 400 hectares est un véritable poumon vert du Sud meurthe-et-mosellan, cela valait peut-être le coup de la protéger.

C’est de là qu’en 2006, trois associations, dont FLORE 54, demandent le classement de la forêt de Haye en forêt de protection selon l’Article L411.1 du Code forestier. Quel intérêt ? Cela est le statut juridique le plus protecteur pour une forêt. Il permet d’éviter tout défrichement et tout nouveau projet d’urbanisation ou d’aménagement qui porteraient atteinte à son intégrité. En bref, si la forêt est classée, on ne peut plus y toucher. Seulement, cela n’a pas été une mince affaire … Une rude bataille de douze ans attendait les militants au terme de laquelle ils ont eu le fin mot de l’histoire en 2018. Notre beau massif est ainsi devenu la troisième plus grande forêt de France classée.

capture
La forêt de Haye en bordure de la capture de la Moselle. En géologie, une capture est le détournement d’un cours d’eau vers un autre. Ici, la capture de la Moselle est survenue en fin de période glaciaire. Elle a petit à petit ‌creusé le lit d’un ancien ruisseau pour l’annexer (Crédits photo : FLORE 54)

D’un fascicule à un livre de 168 pages

C’est là, en plein guérilla juridique, que les militants se sont aperçus qu’aucun livre n’existait sur la forêt de Haye. « Quoi ?! Tu es en train de me dire que rien n’existe sur une forêt qui existe depuis les Celtes et où tous les gamins du coin se sont paumés ?! T’as vu un peu la diversité des mammifères, reptiles et amphibiens qu’y s’y cachent ? » Même eux n’y croyaient pas.

Alors, fort de leur ancrage local auprès d’historiens, de naturalistes, de géographes et j’en passe, FLORE 54, et particulièrement son président Raynald Rigolot, se met dans la tête de sortir un petit fascicule empli de toutes les connaisses amassées au fil des années. Un travail qui devait durer trois mois a duré quatre ans pour donner naissance en 2021 à un livre de 168 pages. Oups. C’est dire s’il y a des choses à raconter.

FLORE 54
Raynald Rigolot, Président de l’association FLORE 54, avec le livre sur la forêt de Haye (Crédits photo : Fanny PERRETTE pour le Groupe BLE Lorraine)

Une véritable encyclopédie forestière

Dedans sont recensées toutes les particularités de la forêt de Haye. A savoir, ses paysages, sa biodiversité, sa faune diversifiée, sa flore remarquable, l’écosystème du sol, la gestion de la forêt et de l’eau, son archéologie et son histoire plurielle. Eh oui, une véritable petite encyclopédie ! L’histoire de son classement en fait également partie.

A la fin, les cartographes en herbe auront également le plaisir d’y trouver une carte complète de la forêt de Haye. « Pendant la rédaction du livre, on s’est aperçu que l’IGN, l’Institut national de l’Information Géographique et forestière, ne reprenait plus les numéros de parcelles dans ses cartes », raconte Raynald Rigolot, offusqué de la décision. Alors, lui et les petites mains en service civique s’y collent. Ce large plan légende entre autres les lieux-dits, les châteaux d’eau, les entrées de mines, les entrées de grottes, les différents routes et chemins d’exploitation, les terrains militaires, les ruisseaux, les zones protégées … Un vrai travail de fourmi !

Maron
Les boucles de la Moselle offrent de nombreuses activités touristiques comme de l’escalade sur la falaise calcaire de Maron, représentée ici (Crédits photo : FLORE 54)

Pour le mot de la fin, rappelons que FLORE 54 a reçu le « Grand prix de l’Académie Stanislas 2018 » pour l’ensemble de ses activités en faveur de l’environnement, dont, bien sûr, l’action sur le classement de la forêt de Haye. Alors pour continuer à les soutenir, ce joli livre est accessible partout pour la modique somme de quinze euros.

Rédigé par Fanny PERRETTE

Journaliste de Presse Quotidienne Régionale et co-autrice du livre « La forêt de Haye, Protection d'un patrimoine remarquable » pour le Groupe BLE Lorraine

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 Commentaires

Répondre
  1. La forêt de Haye, c’est ma forêt. Je l’adore. Je m’y suis toujours promenée, à toutes saisons, depuis ma plus tendre enfance avec parents et maintenant que j’ai 67 ans, je ne peux toujours pas m’en passer. Mon père qui était né en 1923, y allait aussi depuis son plus jeune âge.
    Je connais aussi le coin secret aux muguets, mais il y en a sans doute plusieurs. Il y a aussi des coins à asperges sauvages, délicieuses. Je suis même tombée sur des orchidées.
    J’y ai croisé des sangliers, des chevreuils souvent, des écureuils et tous les oiseaux qu’on entendait sans les voir, cachés dans les magnifiques frondaisons. J’y ai cueilli des mûres et des framboises, des noisettes et des fraises des bois. Le bonheur intégral.
    Mais quelle tristesse lorsque la Tempête de 1999 a dévasté des parcelles entières.

  2. Merci , Pour ce livre sur ma Foret.
    Ou mes grands parents , nous faisaient découvrir leurs nos coins: aux grenouilles, aux champignons et surtout Un immense coin ou poussait le Muguet, qui devait etre tenu secret …Chuttt!!!

    Ma grande tante qui à tenu “Le ROBINSON” à Velaine en Haye avant que ne passe la 4 voies

    Corinne HAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Maison des Arcades

Histoire et faste de Plombières-les-Bains

limites

Limites de l’ancien département de la Moselle