in , ,

Epitaphe et légende de Pierre Perrat à la cathédrale de Metz

Chœur et vitraux de la cathédrale de Metz (Crédits photo : Pierre-Selim Huard)

Et pourquoi ne pas s’adonner à un petit exercice d’épigraphie. L’épigraphie, vous savez, cette science qui consiste à déchiffrer les inscriptions gravées dans la pierre. C’est dans le bas-côté Nord de la cathédrale de Metz que ce trouve ce texte. Calligraphié en belles capitales lombardes, il nous apprend, ce texte, que « dessous cest alteit gist maistre Pierre Perrat le masson maistre de l’ouwraige de l’églixe de saians ».

épitaphe de Pierre Perrat
Epitaphe de Pierre Perrat, architecte de la cathédrale de Metz (Crédits photo : Kévin GOEURIOT pour le Groupe BLE Lorraine)

Oui, chers amis, cette pierre n’est autre que l’épitaphe de Pierre Perrat, l’architecte de la cathédrale de Metz, qui œuvra aussi à Toul. Un personnage haut en couleurs puisqu’une légende prétend qu’il aurait passé un pacte avec le diable. Ne parvenant pas à dresser les plans de la cathédrale, Pierre Perrat se désespérait en effet de pouvoir mener la construction à bien quand, par un beau matin, il vit apparaître devant lui un personnage tout de noir vêtu et qui se disait prêt à lui donner les plans de la cathédrale si et seulement si l’architecte consentait à donner son âme au diable lorsque celui-ci reposerait six pieds sous terre. De dépit, Pierre Perrat accepta le marché et reçut donc les plans de la cathédrale. Des plans qui lui permirent de faire un bel ouvrage que, lorsqu’il vint à rendre son dernier souffle, l’architecte fut inhumé dans l’un des murs de l’édifice.

Ne reposant pas six pieds sous terre, comme le prévoyait le diabolique contrat, l’architecte put ainsi sauver son âme. Mais le diable, fou de rage, continue de chercher l’âme du bâtisseur. De rage, il tourne sans cesse autour de la cathédrale de Metz. Et il tourne si vite qu’il déplace, dans sa course, l’air vivifiant de nos collines. C’est la raison pour laquelle il y aurait (presque) toujours, du vent sur la Place d’Armes, à Metz.

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Parti Lorrain législatives

Le Parti Lorrain présente cinq candidats aux législatives en Lorraine

Cordeliers

Histoire des Duchés de Lorraine et de Bar d’Emile Bégin