in , ,

Un nouvel écrin pour le site verrier de Meisenthal

Le site verrier de Meisenthal a été entièrement réaménagé (Crédits photo : CIAV)

Le site verrier de Meisenthal, situé dans le Bitscherland en Lorraine, rouvre enfin après quatre d’années de travaux gigantesques qui l’ont totalement repensé et reconfiguré pour accueillir plus de visiteurs, mettre davantage en valeur les collections du Musée du Verre et repenser la production verrière artisanale.

souffleurs de verre
Dans l’atelier des souffleurs de verre (Crédits photo : CIAV)

La première étape de cette réalisation a consisté à agrandir et à rénover le Centre International d’Art Verrier (CIAV), là où sont notamment produites les célèbres boules de Noël de Meisenthal, ainsi que la salle de concert de la Halle verrière. Pour cela, deux nouveaux bâtiments en béton appelés « faux jumeaux » ont été ajoutés au CIAV pour abriter un second atelier de soufflage du verre de cent mètres carrés et enrichir le programme de recherche et de production. Deux nouveaux fours y ont aussi été installés. Désormais intégré au parcours touristique, l’atelier historique a quant à lui été conservé pour les démonstrations commentées au public. Les visiteurs contemplent en effet le travail des verriers depuis une mezzanine d’où ils peuvent sentir la chaleur des fours et l’odeur de bois brûlé des moules.

atelier historique
Depuis une mezzanine, les visiteurs peuvent assister à des démonstrations du travail du verre dans l’atelier historique (Crédits photo : CIAV)

Baptisé la Boîte noire, la salle de concert de la Halle verrière a été dotée de cloisons acoustiques, de gradins rétractables et d’une scène mobile biface modulable. D’une capacité de 340 places assises et de 730 personnes debout, sa jauge peut ainsi être portée à 3 000 spectateurs.

Hall verrière
La salle de spectacle de la Halle verrière peut accueillir jusqu’à 3 000 spectateurs (Crédits photo : CIAV)

Une immense vague de béton a de même été construite pour relier les différentes entités du site verrier qui s’étend sur près de 7 000 mètres carrés. Celle-ci, qui peut être admirée depuis la cour intérieure circulaire, héberge une boutique, la billetterie, un pôle d’information, un espace de restauration, des sanitaires, des locaux administratifs, ainsi qu’une salle panoramique pour des expositions à l’étage. Cette vague constitue désormais un élément important de la nouvelle signature architecturale du site.

vague
Une immense vague de béton relie désormais les différentes composantes du site verrier de Meisenthal (Crédits photo : CIAV)

Le Musée du Verre, fermé depuis fin 2019 pour travaux, accueille désormais de la même manière les visiteurs dans un environnement qui a été entièrement revu pour magnifier ses collections. La rénovation du musée, qui fut créé en 1983 par une poignée de bénévoles dans l’ancienne maison de direction de la verrerie de Meisenthal, représentait la dernière étape de la transformation du site verrier. Dans sa nouvelle configuration, les visiteurs pénètrent dans la cave voûtée du bâtiment où étaient autrefois entreposés les moules. Ils peuvent encore y observer les vestiges du premier four qui date de 1704. De là, ils accèdent au grenier où deux salles d’expositions permanentes mettent en avant les productions des verreries lorraines et les techniques verrières sous une impressionnante charpente en forme de coque de bateau inversée. Dite en solives, cette dernière a également été restaurée. Des expositions temporaires pourront aussi être présentées dans cet espace. Les curieux peuvent ensuite emprunter une passerelle pour aller observer le travail des verriers au CIAV.

passerelle
Une passerelle relie le Musée du Verre à l’atelier historique du CIAV (Crédits photo : CIAV)

Le Musée du Verre de Meisenthal abrite une collection de 12 000 pièces digne des plus grands musées. On y trouve principalement des objets en verre, mais aussi des outils et des documents historiques qui composent un centre de ressources de près de 2 000 ouvrages. La Salle du Trésor renferme des œuvres inestimables de l’Art Nouveau et des grands maîtres verriers comme Emile Gallé, qui a fait son apprentissage à Meisenthal, ou Désiré Christian qui fut l’un de ses élèves. Des créations contemporaines du CIAV sont également exposées.

collection
Le Musée du Verre de Meisenthal présente une magnifique collection d’objets d’art verrier (Crédits photo : CIAV)

Avant de fermer ses portes en 1969 du fait de la concurrence asiatique, la verrerie de Meisenthal a employé jusqu’à 600 salariés à son apogée. A l’intérieur du musée, une intéressante carte interactive retrace d’ailleurs toutes les verreries et cristalleries que la région a compté au fil des siècles.

atelier des verriers
Présentation des techniques verrières dans un atelier reconstitué au Musée du Verre (Crédits photo : CIAV)

La rénovation et la reconfiguration du site verrier de Meisenthal ont au total représenté un investissement de plus de quinze millions d’euros. L’opération a permis d’ajouter huit nouveaux postes aux 25 employés déjà existants au Musée, au CIAV et à la Halle verrière. Les travaux ne sont néanmoins pas encore complètement terminés. La Place Emile Gallé doit en effet encore être revue au cœur du village, tout comme l’ancien presbytère. L’espace d’hébergement sera enfin entièrement réaménagé pour accueillir des stagiaires, des designers et des verriers. Une boutique de produits régionaux devrait aussi voir le jour.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

police rurale

Gardes champêtres et police rurale en Moselle

Verdun

Verdun classé Site patrimonial remarquable