in , ,

Le port de Neuves-Maisons reprend du service

Le port de Neuves-Maisons en Lorraine (Crédits photo : Google Street View)

Racheté par le groupe luxembourgeois Béton Feidt, le port de Neuves-Maisons, vestige de la révolution industrielle, a dernièrement repris du service via la société Lorport. Une péniche Freycinet de plus de 38 mètres de long et de près de cinq mètres de large a en effet transporté du papier jusqu’au port de Chavelot dans les Vosges.

L’entreprise luxembourgeoise, premier bétonnier indépendant européen, a investi onze millions d’euros pour rénover et relancer l’infrastructure qui s’est développée en même temps que la commune de Neuves-Maisons au XIXème siècle autour de l’exploitation de la minette lorraine et de la sidérurgie. Le port de Neuves-Maisons constitue la dernière halte sur la Moselle à grand gabarit avant le Canal des Vosges et le Sud de la France. A partir de cette plateforme portuaire et grâce à la société Lorport, Béton Feidt projette de relier le Sud de la Lorraine à l’Europe du Nord.

Le trajet effectué par cette première péniche matérialise symboliquement l’ouverture d’une nouvelle route commerciale fluviale en Lorraine. Malgré un tonnage modeste, de l’ordre de 250 à 400 tonnes transportées par bateau, Lorport entend ainsi relancer le fret commercial avec du gabarit Freycinet via le Canal des Vosges. Au cours des dernières décennies, les industriels ont davantage misé sur la route et le train pour transporter leurs matières premières. Mais les nouvelles exigences environnementales et les difficultés d’approvisionnement par l’entrée de Golbey ont dernièrement relancé l’intérêt des industries du bois et du papier dans les Vosges pour la voie fluviale en générale et pour le gabarit Freycinet en particulier. Or, ces industries continuent de se développer, à l’image de Norske Skog qui prévoit d’investir 250 millions d’euros pour augmenter ses capacités de production et se diversifier.

Rappelons enfin que Béton Feidt possède des sites de production de béton, des carrières et des usines de préfabrication en Lorraine, au Luxembourg, en Allemagne et en Belgique. Le groupe emploie près de 600 personnes.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Un Commentaire

Répondre
  1. La société Lorport, qui a racheté sept hectares de terrains sur le Port de Neuves-Maisons, et la Communauté de Communes Moselle et Madon, évaluent le potentiel de trafic fluvial de cette infrastructure à près de 800 000 tonnes par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

généalogie Lorraine

Généalogie des Ducs de Lorraine

gare

Réouverture de la ligne ferroviaire entre Epinal et Saint-Dié-des-Vosges