in ,

Chasse au dahut dans les Vosges

Le Dahut des Vosges (Crédits photo : Gare à la Bête)

Le dahut est un nom qui a été faussement donné à la fameuse Bête des Vosges. Faussement donné en effet car, en patois vosgien, l’animal est généralement appelé « darou ». D’après la tradition, le dahut, ou plutôt darou donc, est un petit animal, de la taille d’un renard, d’un faon ou d’un blaireau, et dont les pattes de droite sont plus courtes que celles de gauche. A moins que ce ne soit l’inverse car d’aucuns prétendent que, sur le versant alsacien des Vosges, ce sont les pattes de gauche qui sont plus courtes que celles de droite. Cette curiosité anatomique pourrait presque passer pour un handicap si le darou n’évoluait pas systématiquement en milieu montagnard, c’est-à-dire face à des pentes souvent prononcées. Mais en même temps, attraper un darou est de ce fait assez aisé. Il suffit de siffler en imitant le cri de la marmotte. Intrigué, le jeune darou se retourne et, perdant l’équilibre, dévale la pente … Un coup de bâton sur la fratz et hop, le darou finira en gigot. Quelques restaurants de La Bresse et de Gérardmer ont d’ailleurs fait du jarret de darou gratiné au gérômé une spécialité très prisée … des Parisiens !

La chasse au darou était autrefois une des activités les plus lucratives des hautes Vosges. Des Messieurs de la meilleure bourgeoisie parisienne se pressaient pour chasser l’animal, autour de Remiremont ou de Saint-Dié. On laissait souvent au plus naïf le soin de mener la battue. Armé d’un fusil, ou même d’un simple sac et d’un bâton, il allait par les fourrés en quête du fameux darou. Un garde-forestier, plus ou moins factice, surgissait alors et s’empressait d’intenter un procès au malheureux braconnier de darou. Ce dernier pouvait éviter de payer l’amende en invitant à l’auberge l’ensemble des chasseurs …

Il paraît que le darou vient d’être retiré de la liste des espèces en voie de disparition. A moins que ce ne soit une blague ?

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

logo FC Metz

Le FC Metz s’offre une Croix de Lorraine biseautée comme nouveau logo

Pascal Rapp Myriam Barthel

Scrutin indécis dans le Canton de Bouzonville en Moselle