in ,

La Porte de Thor dans les Vosges

La Porte de Thor, près de Turquestein, dans le massif des Vosges, rappelle justement la silhouette du marteau du célèbre dieu scandinave (Crédits photo : Jean-Michaël CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

Il existe dans les Vosges de nombreuses roches formant « des portes », comme des ouvertures intemporelles menant vers d’autres mondes que l’on nomme bien souvent « Sîd ».

La Porte de Thor, qui culmine sur un modeste sommet à 460 mètres d’altitude au Nord des Vosges lorraines, dans le département de la Moselle, est l’une d’elles. Le toponyme laisse penser que le lieu servit de culte aux populations germaniques venues s’installer en Lorraine à la chute de l’Empire Romain.

Thor, ou Thur, est le dieu du tonnerre dans la mythologie germano-nordique. Il est le fils de Wodden, le père des dieux et de la déesse Jörd. L’un des célèbres attributs du dieu est un marteau qui lui revient toujours en main après chaque lancé sur ses ennemis. La forme de l’ouverture de la roche dite « Porte de Thor » rappelle justement la silhouette de ce célèbre marteau.

A côté du site se trouve les ruines du château de Turquestein, anciennement Turkstein, de l’allemand « Roche de Thor », donc encore un toponyme se rapportant à cette divinité.

Rédigé par Jean-Michaël CHOSEROT

Naturaliste et éducateur à l’environnement du Pays de Lorraine pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

10 points
Upvote Downvote

Un Commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mirecourt

Entre dentelle et lutherie à Mirecourt dans les Vosges

Equinéo

Equinéo se lance dans le grand bain en Lorraine