in

Un mémorial Marie et Mathias à Metz

Le mémorial Marie et Mathias a été inauguré Place Jeanne d'Arc à Metz (Crédits photo : Ville de Metz)

Fauchés à 22 et 23 ans dans la nuit du 13 novembre 2015 lors des attentats du Bataclan à Paris, les Lorrains Marie Lausch et Mathias Dymarski ont désormais un mémorial Place Jeanne d’Arc à Metz.

Réalisé en tubes d’inox an acier brossé par deux jeunes entrepreneurs à l’issue d’un concours lancé au sein de l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine à Metz, le mémorial représente deux M géants de trois mètres de haut entrelacés qui forment deux cœurs. Les passants et toutes les personnes qui souhaitent se recueillir peuvent circuler à l’intérieur. Célébrant l’amour et la vie, l’ensemble a été imaginé et créé dans l’esprit de l’association créée après les attentats qui porte le nom des deux jeunes amoureux. Une plaque en bronze a été installée à côté des deux M pour expliquer la démarche. Elle reprend et revisite la célèbre photo du couple qui a fait le tour du monde pour devenir une icône de cette jeunesse assassinée en plein vol par un terrorisme aveugle. L’inscription « Aimez-vous comme Marie et Mathias aimaient la vie » a été apposée sur la plaque.

La Place Jeanne d’Arc de Metz n’a pas été choisie par hasard pour accueillir le mémorial. Marie et Mathias y passaient en effet souvent pour aller voir des concerts aux Trinitaires. C’est également sur cette place, l’une des plus charmantes de la ville, que de nombreux messages de soutien et d’amitié avaient été déposés après le drame. Par ailleurs, Mathias est né juste à côté dans l’ex-maternité Sainte-Croix de Metz. Issu d’une famille d’origine polonaise, il participait aussi à certaines célébrations en l’église Sainte-Ségolène qui accueille la communauté catholique polonaise.

A noter enfin qu’outre le mémorial de Metz, Marie et Mathias avaient déjà donné leur nom à un parc de Saint-Julien-lès-Metz et à un street-park à Toul. Un espace situé dans le parc touristique et de loisirs des Fenottes à Ancy-Dornot devrait également leur rendre hommage d’ici l’été prochain.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gandrange

Le GBL FC remporte le Tournoi de Gandrange

aromatherapie

Une reconversion par l’aromathérapie