in ,

Renaissance de l’Hôtel abbatial de Lunéville

Le cabinet de curiosités (Crédits photo : Espace Muséal de l'Hôtel abbatial de Lunéville)

Abandonné depuis plus de vingt ans, le magnifique Hôtel abbatial de Lunéville a rouvert ses portes au printemps 2019 et retrouvé de sa superbe. Datant de 1728, l’ancien presbytère de la cité lorraine a été rénové et transformé en espace muséal de mille mètres carrés après plusieurs mois de travaux.

Le bâtiment se situe en cœur de ville, sur l’axe traversant château église Saint-Jacques. Avant d’être réhabilité, il avait déjà accueilli une première exposition sur Stanislas et les siens en 2016, puis une seconde sur Emilie du Châtelet qui avait séduit près de 27 000 visiteurs. Depuis, la toiture, les volets et le jardin de l’abbé ont été refaits. Du papier quasiment d’origine a été posé sur les murs à l’intérieur et des peintres ornementalistes, ainsi que des tapissiers sont intervenus. Si le rez-de-chaussée a conservé sa vocation de présentation d’expositions temporaires, avec actuellement des collections africaines d’objet anciens et modernes, le premier étage accueille désormais deux espaces permanents consacrés aux arts du feu et à la reconstitution d’un appartement du XVIIIème siècle de l’aristocratie ou de la haute bourgeoisie lorraine. Sont ainsi présentés une salle à manger avec une table dressée et des placards pour témoigner de l’évolution des services de table tout au long du siècle des Lumières, un salon pour rappeler l’engouement à cette époque pour les nouvelles boissons chaudes et la création des ustensiles et de la vaisselle nécessaires à leur consommation (théières, chocolatières, cafetières, tasses, objets en porcelaine ou en faïence), une chambre à l’alcôve avec un cabinet de toilette, un salon des dames ou encore un salon des Habsbourg-Lorraine. Une autre pièce évoque quant à elle l’univers des fleurs par des vases et des jardinières rocaille et Louis XVI qui ont orné les intérieurs des habitations aisées jusqu’à la fin du XIXème siècle. A noter également un très intéressant cabinet de curiosités et de biscuits avec une très belle bibliothèque de livres anciens datant du milieu du XVIIIème siècle qui a pu être reconstituée grâce à un partenariat avec la médiathèque municipale de l’Orangerie. La grande galerie qui dessert les douze pièces situées à l’étage abrite enfin une centaine de gravures de Jean Bérain, grand dessinateur de la Chambre et du Cabinet du roi Louis XIV, né à Saint-Mihiel et lorrain.

Il faut savoir que presque l’intégralité des collections présentées à l’Espace Muséal de l’Hôtel abbatial de Lunéville provient de dons, du mécénat et de mises à disposition à titre gracieux de collectionneurs français et internationaux. Le mobilier et les objets ont été sélectionnés pour restituer au plus près l’atmosphère d’une maison de famille des années 1750.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

5 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

plaine africaine Zoo Amneville

Le Zoo d’Amnéville repris par Prudentia Capital

cloche cathedrale Metz

Une nouvelle cloche pour la cathédrale de Metz