in ,

La gare de Nouvel Avricourt classée Monument Historique

La gare de Nouvel Avricourt (Crédits photo : Arfupe)

La gare de Nouvel Avricourt, située dans le Pays de Sarrebourg aux confins des départements de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle, a dernièrement été classée dans son intégralité Monument Historique en raison de ses caractéristiques singulières dans l’histoire de la région et de l’Europe. Son propriétaire, un investisseur local, s’apprête à présent à la réhabiliter en salle de réception et de mariage.

Il s’agit d’un cas unique en Lorraine. Vestige de la Première Annexion allemande, l’édifice surprend par ses dimensions impressionnantes en pleine campagne. La gare de Nouvel Avricourt, anciennement appelée Deutsch-Avricourt, constitue en effet la seule commune ferroviaire et douanière de France en tant que telle. Véritable gare frontière, elle a été mise en service en 1875 à la suite de la signature du Traité de Francfort qui mit fin à la Guerre de 1870-1871 entre la France et la Prusse. Le bâtiment, œuvre de l’architecte allemand Eduard Jacobsthal, qui a également dessiné la gare de Strasbourg et l’ancienne gare de Metz située Place du Roi George, actuellement en cours de réhabilitation pour accueillir les services de l’INSEE, a été payé par la France bien qu’élevé en territoire annexé. La gare de Nouvel Avricourt faisait à l’époque office de barrière douanière sur la ligne Paris-Strasbourg. Seul le mythique Orient Express, qui reliait la capitale française à Constantinople, était autorisé à la traverser sans s’arrêter pour s’enfoncer dans les empires allemands et austro-hongrois. Cela épargnait ainsi à ses voyageurs de pénibles contrôles administratifs.

Désaffectée en 1969 et livrée aux intempéries, la gare de Nouvel Avricourt a été rachetée en 2018 par un entrepreneur originaire de Sarrebourg. Celui-ci entend la restaurer en en faisant un lieu de réception et de festivités. Les travaux sont estimés à plus d’un million d’euros. Très abîmés, l’intérieur et la toiture doivent en effet être complètement refaits.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

4 points
Upvote Downvote

Un Commentaire

Répondre
  1. Bonjour,
    Je me permets de préciser que cette gare n’a pas été désaffectée en 1969.
    Des personnes y ont encore vécu jusque dans les années 80
    Elle a ensuite été entretenue par un comité de sauvegarde jusqu’à la fin des années 2000. Elle a également servi à une association pour y faire du judo et a été ouverte à plusieurs reprises pour les journées du patrimoine. Vendu à un particulier particulier ensuite c’est à ce moment là qu’elle a été complètement laissée à l’abandon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

violon

Le label UNESCO pour Metz et sa musique

Chateau Mesny

Sophora remarquable à Vic-sur-Seille