in

Le label UNESCO pour Metz et sa musique

La ville de Metz a dernièrement été désignée ville créative UNESCO (Organisation des Nations Unis pour l’Education, la Science et la Culture) dans la catégorie musique. Seules trente villes détenaient ce label dans cette catégorie dans le monde et aucune en France.

Metz est donc devenu la première ville en France à être reconnue comme créative en matière de musique par l’UNESCO. Une distinction qui lui ouvre désormais les portes du réseau des 246 villes créatives dans le monde. Certes, il ne s’agit pas (encore) du célèbre label patrimonial qui vise protège et élève un bien culturel ou immatériel au titre de bien mondial de l’humanité pour lequel Metz a déposé un dossier. Non, la démarche des villes créatives a été lancée en 2004. Elle vise à identifier et à reconnaître des villes qui ont fait de la créativité un facteur de développement. L’UNESCO retient sept domaines créatifs : l’artisanat et les arts populaires, les arts numériques, le design, le film, la gastronomie, la littérature et la musique. Alors qu’elle aurait pu postuler dans la catégorie des arts numériques avec notamment son festival Constellations et son tiers-lieu Bliiida, la cité lorraine a préféré concourir en juin dernier dans celle de la musique. Il faut dire qu’en France Lyon et Enghien-les-Bains étaient déjà reconnus dans les arts numériques, alors qu’aucune ville française n’étaient reconnue jusqu’alors créative dans le domaine de la musique.

Berceau du chant grégorien avec Gorze, la cité aux 3 000 ans d’histoire a ainsi mis en avant sa grande salle de l’Arsenal, chef d’œuvre architectural à l’acoustique exceptionnelle née de la vision de Ricardo Bofill en 1989 et fief de l’Orchestre National de Metz (ex Orchestre National de Lorraine), mais aussi sa Boîte à Musique construite dans le quartier de Borny et le projet d’éducation musical DEMOS (Dispositif d’Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale) en lien avec sa Cité Musicale (Arsenal, BAM et Trinitaires). La ville a également réussi à convaincre l’UNESCO de sa capacité à développer des coopérations internationales. Metz a en effet lancé il y a quelques mois plusieurs projets en la matière en partenariat avec Bogota (Colombie), Québec (Canada) et Katowice (Pologne) qui font partie du réseau des villes créatives de l’UNESCO.

A noter que 66 nouvelles villes ont intégré cette année ce réseau de villes créatives, dont Metz et Angoulême dans le domaine de la littérature avec son célèbre festival de bandes dessinées, qui ont rejoint en France Enghien-les-Bains, Limoges, Lyon et Saint-Etienne. Ce label UNESCO va permettre à Metz d’asseoir sa légitimité et de conforter son statut à l’international.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

3 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GBL FC Scy-Chazelles

Second titre pour le GBL FC à Scy-Chazelles !

gare Nouvel Avricourt

La gare de Nouvel Avricourt classée Monument Historique