in

Nouvelle voie verte entre Moselle et Meurthe-et-Moselle

Une nouvelle voie verte a dernièrement été inaugurée à Lagarde. D’une longueur de quatorze kilomètres, elle relie les communes de Parroy, en Meurthe-et-Moselle, à Lagarde, en Moselle, en suivant presqu’exclusivement les anciens chemins de halage le long du Canal de la Marne au Rhin.

Trois intercommunalités lorraines ont travaillé ensemble pour réaliser ce projet qui a représenté un investissement de 2,2 millions d’euros, 21 ans après sa première évocation. Il s’agit de la Communauté de Communes du Saulnois qui a aménagé dix kilomètres de voie verte entre Maizières-lès-Vic et Lagarde, de la Communauté de Communes du Pays de Sânon pour 2,7 kilomètres entre Xures et Parroy et de la Communauté de Communes de Sarrebourg Moselle-Sud pour 1,8 kilomètre sur le ban de Moussey. Ce nouveau tronçon est venu s’ajouter aux vingt kilomètres déjà existants le long du canal dans le Pays de Sânon et aux dix kilomètres qui étaient déjà aménagés entre Moussey et Gondrexange au Pays de Sarrebourg. Il faut dire que ce dernier possède un maillage très intéressant qui permet aux cyclotouristes de voyager en toute sécurité en dehors des axes automobiles.

A noter enfin que cette nouvelle voie verte s’intègre dans une infrastructure bien plus vaste baptisée Eurovélo 52 ou Paneuropa Radweg, dont l’objectif est de relier Paris à Prague en République Tchèque. D’autres tronçons doivent encore être réalisés pour aboutir à cette immense piste cyclable européenne. Pour les responsables locaux lorrains, le développement de cette voie verte doit permettre de soutenir de nouvelles formes de tourismes en milieu rural.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

10 Points
Upvote Downvote

8 Commentaires

Répondre
  1. Un nouveau tronçon de 6,5 km de voie verte a été réalisé le long de l’Orne entre Richemont et Gandrange par la Communauté de Communes de Rives de Moselle. Afin d’aménager cet axe structurant, deux passerelles ont été installées pour pouvoir franchir les zones humides de l’ancien parc à cendres de la centrale EDF de Richemont après que le bras mort de l’Orne eut été détourné. Des pontons en bois ont également été mis en place pour ne pas modifier le sens d’écoulement de l’eau. Le tronçon, qui a représenté un investissement de près de trois millions d’euros, prolonge la partie la plus ancienne du Fil Bleu qui relie Vitry-sur-Orne à Hatrize. Il permet en outre de rejoindre la Voie Bleue qui va du Luxembourg à Lyon.

  2. Une voie verte relie désormais le quartier de Micheville, en Lorraine, à la gare de Belval, au Luxembourg. D’une longueur de 1,8 kilomètre, ce nouveau tronçon d’un projet plus global visant à encourager les mobilités douces au sein de l’agglomération transfrontalière d’Alzette-Belval a été aménagé sur un ancien chemin agricole. Au départ de Russange et en passant par Audun-le-Tiche, il vient directement se connecter à la piste cyclable numéro 8 du Grand-Duché au niveau de la commune de Sanem. Le nouvel itinéraire, qui a représenté un investissement de 4,9 millions d’euros, est équipé d’un éclairage intelligent qui s’allume au passage des cyclistes et s’éteint après. Sur le parcours, un banc alimenté par de l’énergie photovoltaïque permet enfin de recharger gratuitement son vélo ou sa trottinette électrique.

  3. Une nouvelle voie verte a dernièrement été inaugurée à Falck, près de Creutzwald. Longue de 1,5 km, celle-ci fait déjà le bonheur des promeneurs, des cyclistes et des collégiens qui peuvent l’emprunter pour rejoindre en toute sécurité leur établissement situé à la sortie de cette commune de 2 500 habitants. A noter que la réalisation de cette voie douce a représenté un investissement de 376 000 euros TTC.

  4. Un nouveau tronçon de la voie verte qui longe l’Orne a dernièrement été mis en service entre Gandrange et Richemont. Long de 6,5 kilomètres, il permet de rejoindre Thionville (Diddenuewen en Lothringen Platt) au Nord, et Bousse, au Sud, via la Voie Bleue (anciennement Véloroute Charles le Téméraire). La voie verte a été très vite adoptée par les piétons, les vélos et les coureurs. Les travaux, qui ont duré près de cinq ans, ont représenté un investissement de 3,5 millions d’euros, en grande partie financés par la Communauté de Communes Rives de Moselle.

  5. Un nouveau tronçon de piste cyclable a dernièrement été inauguré à Hombourg-Haut, en Moselle-Est. Celui-ci relie Betting, du côté du quartier Riviera, à la Papiermühle après avoir traversé toute la ville de Hombourg-Haut de manière sécurisé. Le parcours, qui a représenté un investissement de 426 500 euros, fait partie des 55 kilomètres d’itinéraires cyclables créés en l’espace de quinze ans sur le territoire de la Communauté de Communes de Freyming-Merlebach. Le réseau devrait être porté à 61 kilomètres l’année prochaine grâce à de nouveaux aménagements.

  6. Et les pêcheurs, ils font comment eux pour pratiquer leur sport qui représente en franche, la deuxième activité en nombre de licenciés après le foot bal ????????? Merci à VNF d’encaisser l’argent des pêcheurs qui payent les lots pour que les autres puisses en profiter !!!!!!! Pauvre France !!!!!!!!!

  7. J’aime pédaler le long des voies vertes et aimes en découvrir des nouvelles comme celle-ci. Merci pour votre présent article ☺. Je note 😊
    Je m’aperçois très souvent qu’elles mettent un certain temps -trop long à mon avis- à figurer sur Google Maps !
    Savez vous comment Google Maps met à jour ses cartes avec les voies cyclables ? A partir de quelle information : contribution des internautes, ….?
    Merci d’avance
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

port Scy-Chazelles

Extension du port fluvial de Scy-Chazelles

Leclerc Creutzwald

Agrandissement du plateau commercial Leclerc à Creutzwald