in

L’ASPTT Metz retrouve l’élite du tennis français !

Un an seulement après avoir le coup de tonnerre de la saison dernière et sa relégation en Nationale 1A, la seconde descente en plus de vingt ans dans l’antichambre de l’élite, la première sur le plan sportif, l’équipe masculine de l’ASPTT Metz retrouvera l’année prochaine la Première Division de tennis. La bande du capitaine Olivier Mutis, emmenée par le Luxembourgeois Gilles Muller, 34ème meilleur joueur du monde, a en effet terrassé l’autre prétendant à la montée, le TC Marignane, 5 à 1 au Complexe des Hauts Peupliers.

Un plaisir ne venant jamais seul, l’équipe féminine a également validé son ticket pour la remontée en Première Division en s’imposant à Metz sur le même score face à Orléans. L’ASPTT Metz alignera par conséquent à nouveau deux équipes au plus haut niveau français la saison prochaine !

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

5 Commentaires

Répondre
  1. Ugo Humbert a dernièrement intégré pour la première fois de sa carrière le Top 100 du classement mondial de tennis grâce à sa victoire en finale (6-4, 6-2) face à l’Alsacien Pierre-Hugues Herbert (55ème joueur mondial) au tournoi Challenger d’Ortisei, bourgade italienne de 4 600 habitants située dans les Dolomites. Le jeune gaucher Messin de vingt ans, pensionnaire de l’ASPTT Metz est ainsi devenu le 73ème joueur français à entrer dans le Top 100 de l’ATP (Association of Tennis Professionals) depuis la création de ce classement en 1973. Il pointe par ailleurs à la onzième place des meilleurs joueurs français. Humbert est depuis quelques mois sur un nuage et réalise une saison exceptionnelle. Avant de l’emporter à Ortisei, il avait déjà obtenu un premier sacre en Challenger à Ségovie en août. Il a aussi disputé trois autres finales dans cette catégorie cette année et réussi à franchir le premier tour dans un tournoi du Grand Chelem à l’US Open avant de s’incliner avec les honneurs face au Suisse Stanislas Wawrinka. Sa récente victoire à Ortisei lui a permis de passer de la 112ème à la 99ème place mondiale. Mais sa progression est encore plus fulgurante depuis le début d’année puisqu’il n’était qu’au 378ème rang en janvier, gagnant ainsi 279 places au classement mondial en moins de dix mois. A noter enfin que c’est la première fois depuis quinze ans qu’un Lorrain figure dans le Top 100. Humbert entre donc dans l’histoire du tennis lorrain. Hommes et femmes confondus, il est le cinquième lorrain à atteindre un classement mondial à deux chiffres après Nathalie Guerrée (89ème en 1989), Olivier Mutis (71ème en 2003), Julien Boutter (46ème en 2002) et Olivier Delaitre (33ème en 1995).

  2. Le Messin Ugo Humbert a dernièrement remporté le Tournoi d’Auckland en s’imposant en finale face au Français Benoît Paire 7-6 (7/2), 3-6, 7-6 (7/5). Le Lorrain, 57ème joueur au classement mondial, remporte ainsi à 21 ans le premier titre de sa carrière sur le circuit ATP (Association of Tennis Professionals). En Nouvelle-Zélande, l’étoile montante du tennis lorrain a éliminé successivement le Canadien Denis Shapovalov, tête de série n°2, puis le géant américain John Isner, tête de série n°4, avant de battre Benoît Paire, tête de série n°5 et 24ème joueur mondial.

  3. En battant en finale du Tournoi d’Auckland Benoît Paire (7-6, 3-6, 7-6), Ugo Humbert est devenu le second Lorrain de l’histoire à s’imposer sur le circuit principal du tennis professionnel. Seul Julien Boutter avait auparavant, il y a seize ans à Casablanca, réalisé une telle performance. Après avoir ouvert son palmarès, Humbert pointe désormais au 43ème rang mondial.

  4. Le Lorrain Harold Mayot a dernièrement remporté l’Open d’Australie, le premier Grand Chelem de l’année, après s’être imposé en finale face au Français Arthur Cazaux, numéro 5 mondial de la catégorie junior. Pour sa première apparition sur la mythique Rod Laver Arena de Melbourne, le Messin de 17 ans n’a pas fait de détail dans une rencontre à sens unique (6-4, 6-1) expédiée en 1h08 de jeu. Cette victoire lui permet en plus de devenir numéro un mondial junior. Harold Mayot est également le premier Lorrain depuis Julien Jeanpierre en 1998 à remporter un Grand Chelem chez les juniors.

  5. Huit mois après sa victoire à Auckland et malgré une saison perturbée par la pandémie de Covid-19, Ugo Humbert a dernièrement remporté le Tournoi d’Anvers en s’imposant en finale face à l’Australien Alex De Minaur (6-1, 7-6), 29ème joueur mondial et pourtant favori de l’épreuve. Le Messin de 22 ans est devenu le premier Lorrain de l’histoire à remporter deux tournois sur le circuit professionnel. Mieux encore, en soulevant ce titre en Belgique, le jeune gaucher de l’ASPTT Metz pointe désormais au 32ème rang mondial, une place qu’aucun Lorrain n’avait jamais encore atteinte. Ugo Humbert double ainsi l’emblématique Olivier Delaitre, qui était devenu le 33ème joueur mondial en 1995, et est d’ores et déjà assuré d’être tête de série à l’Open d’Australie en janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désopilante évolution phonétique

Une nouvelle ère de sensations fortes à Fraispertuis City avec le Golden Driller !