in

Malancourt-la-Montagne : investissement et diversification à la carrière Pierre de Jaumont

200 hectares, 45 mètres de profondeur, 1,5 tonne de matériaux sortis chaque année. La carrière Pierre de Jaumont, située à Malancourt-la-Montagne, constitue un spectacle époustouflant, digne des plus grands décors de cinéma. Forte de 140 salariés et ayant réalisant un chiffre d’affaires de 19 millions d’euros, l’entreprise doit investir et se diversifier, notamment dans la production de sable affiné, afin de s’adapter à son nouvel environnement économique. En effet, jusqu’à la fermeture des hauts-fourneaux de Hayange, la carrière vendait du sable issu des concassés à la sidérurgie. La société investit désormais entre trois et quatre millions d’euros par an, afin de proposer une nouvelle gamme de produits et décrocher de nouveaux marchés.

Connue dans le monde entier, la pierre de Jaumont reste néanmoins la vitrine de l’entreprise, même si elle ne représente que 5 % de son chiffre d’affaire. Deux tailleurs de pierre font d’ailleurs toujours partie des effectifs. La carrière possède également une activité de location de camions, avec une flotte de 57 véhicules au total. Le concassé assure quant à lui près de la moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise. Les blocs de pierre sont alors lavés, triés selon leurs tailles et vendus au BTP et à l’industrie du béton.

A noter enfin que cinq millions d’euros ont également été investis ces dernières années dans des installations de criblage, afin de produire du sable lavé et purifié des particules d’argile, aux bétonniers. Ce dernier leur revient au final encore moins cher que le sable des nappes phréatiques.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Groupe BLE Lorraine recherche un(e) Responsable Technique pour sa web-radio

Des locaux flambants neufs pour Briam Socha au Technopole Sud de Forbach