970×90

Risbo et DJ Garnet B ont la Folie Grenat dans le sang

Risbo et DJ Garnet B ont la Folie Grenat dans le sang
Crédits Photo : Risbo dans le clip de Folie Grenat (Graulich Records)

Quelques semaines après leur passage remarqué sur le plateau du J+1 de Canal + pour interpréter les Crocs du Dragon, Risbo Graoully Le Métaphysicien et DJ Garnet B ont dernièrement réalisé un nouveau clip pour chanter leur Folie Grenat. Rencontre avec ces deux artistes lorrains adeptes d’un rap régional poétique et engagé. 

BLE Lorraine : Pourquoi avoir choisi ces pseudos et noms de scène ?

Risbo : « Bonjour, mon pseudo forme un équilibre qui me définit. « Risbo » est le verlan de mon prénom Boris. « Graoully », c’est le dragon de ma ville natale, il représente mon côté obscur, et le « métaphysicien » mon côté circonspect. Le tout donne un nom assez entortillé, dont les gens se souviennent assez bien généralement. »

DJ Garnet B : « Bonjour, mon nom de scène vient de la couleur de mon club de cœur à savoir le grenat (garnet en anglais). J’ai aussi gardé le « B » de mon prénom. Ce pseudo c’est Risbo qui l’a trouvé quand j’ai rejoint le groupe. On me cherchait un nom de scène, du coup c’est venu comme une évidence. Côté musique, Mickael Jackson est pour moi le king à tous les niveaux, instrumental, vocal, une personne qui a bercé ma jeunesse. Sinon, j’écoute de tout et suis ouvert musicalement parlant. »

BLE Lorraine : D’où vient votre passion pour le FC Metz ?

Risbo : « Ma passion m’a était transmise par mon père quand j’étais petit. Il me faisait écouter les matches à la radio et quand il le pouvait il m’emmenait au stade. Il a suffi d’une fois pour que j’en devienne accro. »

DJ Garnet B : « Comme beaucoup de personnes, j’ai fréquenté Saint-Symphorien avec mon père la première fois. Il s’occupait des buvettes de la Tribune Nord. Je devais avoir dix ans lorsque j’ai assisté à mon premier match, c’était Metz contre Sochaux. Je reprenais à l’époque les chants du Kop of Metz en Tribune Nord ce qui m’avait value quelques remarques de personnes assises à côté de moi. J’ai alors changé de tribune. »

BLE Lorraine : Quels messages voulez-vous faire passer à travers ce nouveau tube Folie Grenat ?

Risbo : « Folie Grenat c’est un message fédérateur, où tout le monde devrait s’y retrouver. Ça parle de l’histoire du jeune supporter qui vient au stade et qui attrape cette passion. Ça parle d’anciens joueurs qui ont marqué l’histoire du club. J’aborde aussi le problème de liberté dont souffrent les groupes ultra. On voit par ailleurs dans le clip quelques figures emblématiques pas inconnues des supporteurs. Il y a aussi énormément de clins d’œil, l’avantage d’avoir clipé le titre, c’est qu’on peut imager plus facilement certains passages. »

DJ Garnet B : « Folie Grenat est un titre principalement réalisé par Risbo avec un message dans lequel je me suis retrouvé tout de suite. Du coup, notre passion commune a fait que ma collaboration avec Risbo est apparue comme une évidence. J’ai principalement contribué au tournage du clip, un clip familial à l’image du FC Metz et de ses valeurs d’antan, qui devrait combler les fans de 7 à 77 ans. »

BLE Lorraine : Que vous inspire la saison mouvementée du FC Metz ?

Risbo : « Cette saison m’a inspiré un nouveau titre ! (rires). Plus sérieusement, l’affaire des pétards … elle a fait du mal à tout le monde. En tant qu’encarté, on a subi un amalgame, pour moi ces types qui chantent pendant 90 minutes, voire plus, ce ne sont pas des fous mais des personnes qui ont compris et ressenti cette flamme qui fait que leurs places sont dans le bloc. Les interdictions de déplacement, de matériel etc., pour moi, ce sont des problèmes qui dépassent le cadre du foot. Je trouve important que des personnes se battent pour défendre la liberté. Même si la lumière a été faite sur cette affaire, je regrette toujours que les sanctions prisent contre la Horda n’aient pas été levées. Un match de foot doit rester une fête. Pour le côté, sportif je suis content que le club ait su retenir les erreurs du passé. On a eu un très bon recrutement. Le jeu n’est pas terrible, c’est vrai, mais l’équipe prend des points. Je pense qu’on devrait se maintenir. Je suis optimiste pour la suite, pourquoi cela ne serait-il pas le début d’une nouvelle ère ? »

DJ Garnet B : « Cette saison, je trouve que le recrutement a été intelligent, avec une nouvelle vision du foot de la part du président M. Serin qui a changé complètement de stratégie par rapport aux dernières années. Du positif, donc. On gérait cette saison sans trop de difficultés jusqu’à la déroute du match à Nancy, une faute professionnelle qui restera gravée à jamais. Des questions se sont alors posées quant à la capacité du coach à motiver l’équipe dans les grands rendez-vous, avant que n’éclate cette histoire de pétards lors de Metz-Lyon. C’est devenu difficile, notamment pour les supporteurs de la Horda qui ont été sanctionnés pour des faits qu’ils n’ont pas commis. Depuis Saint-Symphorien sonne creux, cela a fait du tort à tout le monde ! Maintenant, je pense que le maintien peut être acquis après une victoire dans le match retour contre Nancy. J’espère que cette saison aura permis à tous de réfléchir et de prendre conscience que la Ligue 1 se mérite et que d’y rester également. »

Articles connexes

1 Commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    Pour célébrer les 50 ans de l’AS Nancy-Lorraine, le rappeur Julien Blumensthil, alias Blum, a quant à lui réalisé le titre Rouge et Blanc. Le clip vidéo de la chanson multiplie les plans filmés à l’aide d’un drone du Stade Marcel Picot. L’interprète passe également par les vestiaires et la zone mixte où Pablo Correa répond aux questions de la presse après-match.

    Reply

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OU
Au cœur de l'information en Lorraine
Pour plus d'infos, inscrivez-vous à notre Newsletter !
Soutenez nous en partageant et en aimant nos articles et notre site sur Facebook, Twitter et Google+ !