in

Rêveries du promeneur solitaire à Metz

De nuit, sur les bords de la Moselle à Metz, près du Temple Neuf (Crédits photo : Pierre LEHMANN pour le Groupe BLE Lorraine)

Car tu es fatigué de toutes ces vanités

Tu t’évades et tu rêves en ronde monotone

Dans le ciel de novembre les nuages moutonnent

Et broutent à l’horizon des collines bleutées

~

Tu erres comme un fantôme le long de la Moselle

Le long des berges mornes quelques roseaux frissonnent

Peut-être se souviennent-ils comme ton esprit frivole

De Lorraine, de Gretel et d’autres demoiselles

~

Dans le Soleil couchant la cathédrale luit

Tout autour d’elle grouille un monde un peu trop noir

La rivière pourtant est un curieux miroir

Où tout est inversé et où nul ne médit

ange musicien cathédrale de Metz
Lumière du Soleil couchant sur la cathédrale de Metz et son ange musicien (Crédits photo : Paul SCHAACK pour le Groupe BLE Lorraine)

Te voici à marcher sous les arcades dorées

Du quartier Saint-Louis que tu trouves trop bruyant

Un manège vétuste amuse quelques enfants

Quand les parents picolent sur des airs feutrés

~

Tu passes maintenant la Porte des Allemands

Sous laquelle serpente la triste et grise Seille

Ton âme butine alors comme une petite abeille

Ces arbres couverts de rouille qui s’effeuillent tristement

Porte des Allemands
La Porte des Allemands semble surgir de la nuit comme dans un rêve (Crédits photo : Pierre LEHMANN pour le Groupe BLE Lorraine)

Rentré à la maison tu pends à la patère

Ce vieux manteau humide et tu prends un vieux livre

Pour continuer un peu à tenter de faire vivre

Les folles rêveries d’un promeneur solitaire.

Rédigé par Kévin GOEURIOT

Historien de la Lorraine, écrivain et professeur d’histoire-géographie pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

2 Commentaires

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tour de brassage de Saint-Nicolas-de-Port

Rénovation de la tour de brassage à Saint-Nicolas-de-Port

moines

Légende des moines fantômes de l’Etang de Lindre