in ,

La forêt vosgienne du Grand Ventron inscrite au patrimoine mondial de l’humanité

La Réserve Naturelle Nationale du Massif du Grand Ventron, située à cheval sur les départements des Vosges et du Haut-Rhin, a dernièrement été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Cette reconnaissance internationale entre dans le cadre de la catégorie « Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe » qui regroupe 96 forêts réparties dans 18 pays. Deux autres hêtraies françaises ont également été classée, à savoir la Réserve biologique du Chapitre dans les Hautes-Alpes et la Réserve Naturelle Nationale de la Massane dans les Pyrénées-Orientales. Restées plusieurs siècles sans exploitation, ces vieilles forêts jouent en effet un rôle primordial dans la préservation d’espèces forestières rares et en voie de disparition.

Créée en 1989, la Réserve Naturelle Nationale du Massif du Grand Ventron constitue un écrin millénaire au cœur du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges qui s’étend sur 1 647 hectares entre 720 et 1204 mètres d’altitude. Ses profondes forêts sont ponctuées de clairières tourbeuses sur le versant lorrain et de chaumes secondaires le long de la ligne de crête. Sa vieille hêtraie-sapinière représente un patrimoine naturel exceptionnel désormais reconnu dans le monde entier. Il s’agit du troisième site naturel lorrain à faire l’objet d’un classement par l’UNESCO après la réserve mondiale de biosphère de Moselle Sud et la réserve mondiale de biosphère des Vosges du Nord.

Rédigé par Thomas RIBOULET

Président-fondateur du Groupe BLE Lorraine et Rédacteur en Chef de BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Moselle

Mon carnet de voyage à Schengen en Moselle sans frontière

Musée Moselle Hagondange

Ouverture du nouveau Musée de la Moselle en 1939-1945 à Hagondange