in ,

Du Grand Rougimont en Lorraine

Panorama sur les Vosges meurthe-et-mosellanes depuis le Grand Rougimont (Crédits photo : Jean-Michaël CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

Culminants à 621 mètres d’altitude pour le « Grand » Rougimont et à 517 mètres pour le « Petit » Rougimont, ces deux modestes sommets du versant lorrain des Vosges sont coiffés de somptueuses roches de grès rose comme on en trouve dans le Nord du massif vosgien et dans les monts de Vasgovie dans les Vosges du Nord.

S’il n’y a pas de point de vue sur le « Petit », le Grand Rougimont offre quant à lui un panorama qui embrase une large partie du massif vosgien de la Meurthe-et-Moselle et de la Moselle, si souvent oubliée du public surtout quand on parle de côté « alsacien » et de côté « vosgien » du massif, comme s’il n’y avait que le département des Vosges sur le versant lorrain ! Ne serait-il donc pas plus juste de parler de côté alsacien et de côté lorrain comme cela devait l’être avant la création moderne des départements ?

roche-abri Petit Rougimont
Roche-abri au sommet du Petit Rougimont (Crédits photo : Jean-Michaël CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

Mais revenons à notre Grand Rougimont, dont malheureusement on ne semble pas savoir grand-chose. Pourtant, celui-ci cache bien des mystères. Situé sur une ancienne voie de communication importante, à savoir le Grand Chemin d’Allemagne qui menait au site sacré du Donon et fut utilisée de l’époque gauloise et gallo-romaine au Moyen-âge à travers la route des mines de Framont, la plate-forme rocheuse du Grand Rougimont aurait pu servir de place forte de contrôle. En est-ce le cas ? Toujours est-il que l’on peut y observer les vestiges d’un puits comme on peut en retrouver dans d’autres anciennes places fortes des environs, à l’image du site du Canceley, mais aussi du « Vieux Château » de la Croix Guillaume ou encore du château de Pierre-Percée.

Petit Rougimont
Forme étrange de la roche-abri au sommet du Petit Rougimont (Crédits photo : Jean-Michaël CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

De plus, au sommet de la plate-forme rocheuse, plus précisément à sa pointe Ouest, se trouve une citerne avec des marches taillées dans la pierre. Ce sont bien là tout autant de traces qui mériteraient que l’on s’y intéresse.

citerne Grand Rougimont
Citerne située au sommet du Grand Rougimont (Crédits photo : Jean-Michaël CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

Rédigé par Jean-Michaël CHOSEROT

Educateur à l’environnement du Pays de Lorraine, Président de l'association naturaliste et historienne Berian, membre de la Société Philomatique Vosgienne et guide du Camp celtique de la Bure pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

Un Commentaire

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sion-Vaudémont

Histoire et légendes de la Colline de Sion en Lorraine

Amazon

Amazon ouvre un gigantesque centre de distribution à Metz