in ,

Du site gallo-romain de la Croix Guillaume

Site archéologique de la Croix Guillaume à Saint-Quirin (Crédits photo : Jean-Michaël CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

Au début de l’époque romaine en Lorraine, vers 20-30 après Jésus-Christ, des populations gallo-romaines s’installent sur les plateaux du Piémont vosgien qui dominent les vallées des deux Sarres, de la Bièvre et de la Zorn. De nombreux hameaux qui communiquent les uns avec les autres par des chemins ont été répertoriés.

Situé sur le territoire de la commune de Saint-Quirin, dans le Pays de Sarrebourg, le site archéologique de la Croix Guillaume constitue un bon exemple de cette occupation car il concentre sur une surface relativement restreinte, habitats, nécropole, sanctuaire et activités économiques. Les Gallo-Romains avaient sans doute défriché les terres sur lesquelles ils s’étaient installés. Aussi le paysage était-il certainement moins boisé. Le chêne dominait mais on trouvait également du hêtre, de l’érable et un peu de sapin. Sur les pentes, les habitants avaient aménagé des terrasses pour cultiver. L’élevage et la chasse étaient bien entendu pratiqués. Enfin, les affleurements de grès permettaient aux carriers d’exploiter la pierre.

anguipède
Anguipède figuré d’un aigle (Crédits photo : Jean-Michaël CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

Le hameau comprenait quelques bâtiments d’habitations et des bâtiments annexes (remise, grange, bergeries). Une vaste esplanade partiellement empierrée s’étendait à l’avant des bâtiments, laissant penser qu’il s’agissait d’un espace dévolu au culte. Les fragments de quatre Jupiter ont été identifié sur le site de la Croix Guillaume, en sachant que la statue de Jupiter à cheval, terrassant un monstre anguipède, c’est-à-dire à queue d’anguille, était souvent dressée sur une colonne dans les cours des fermes et des villas. Mais ici, l’un des monuments est inédit puisqu’à la place d’un anguipède est figuré un aigle.

site archéologique de la Croix Guillaume
Site gallo-romain de la Croix Guillaume (Crédits photo : Jean-Michaël CHOSEROT pour le Groupe BLE Lorraine)

Comme tous les hameaux de la région, celui de la Croix Guillaume a été occupé jusqu’au IIIème siècle après Jésus-Christ. On ignore encore pour quelles raisons les populations gallo-romaines ont quitté ces lieux. Les objets qui ont été découverts sur le site sont présentés au Musée du Pays de Sarrebourg.

Rédigé par Jean-Michaël CHOSEROT

Naturaliste et éducateur à l’environnement du Pays de Lorraine pour le Groupe BLE Lorraine.

Qu'est ce que vous en pensez ?

4 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Diane Febvay

La force est en Miss Lorraine

Jeanne d'Arc

Non Jeanne d’Arc n’était pas lorraine